Résumé de l’intervention de S. Exc. Mgr. Paul-André DUROCHER, Évêque d'Alexandria-Cornwall

La croix du Christ, formée d’un tronc et d'une poutre, rappelle les deux dimensions de la mort salvifique du Christ : verticale, la glorification du Père; horizontale, le salut de l'humanité. La croix convoque la communauté chrétienne à s'unir au Christ selon ces deux dimensions - la louange du Père et la prière pour le monde - faisant de l'Eucharistie une action liturgique à la fois doxologique et missionnaire. Or dans notre monde contemporain, on est porté d'abord à chercher l'épanouissement personnel et les gratifications immédiates. Dans un tel contexte culturel, on risque de réduire l'Eucharistie à l'étroitesse de nos propres besoins et désirs. Il faut donc développer ces dimensions doxologique et missionaire en cultivant l'art de célébrer, en étant attentif aux possibilités de louange et d'ouverture sur le monde déjà présentes au cœur de la liturgie, quitte à développer de nouveaux formulaires de prière, de nouvelles préfaces, un nouveau rite d'envoi. Tout cela afin de réaliser dans la célébration ce que la croix de procession symbolise déjà.