image28.jpg

Message pour la Pentecôte aux associations et mouvements nationaux catholiques canadiens

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Chers frères et sœurs,

En ce dimanche de la Pentecôte, c’est avec beaucoup de joie que nous rendons grâce à Dieu pour l’effusion de l’Esprit Saint à la première Pentecôte et pour le don de l’Esprit qui vient aujourd’hui encore provoquer le renouveau et ouvrir des voies nouvelles à la manifestation visible dans le monde de l’amour rédempteur du Christ.

À l’approche de l’Année de la Foi promulguée par le pape Benoît XVI, nous célébrons d’une manière particulière la grâce qu’est pour chacune et chacun de nous la foi reçue au baptême. Dans l’unité de la foi, Dieu le Saint-Esprit a donné à chaque époque une multitude de dons (charismes) aux membres du Corps du Christ, l’Église, afin que le message et la personne du Christ soient toujours bonne nouvelle et répondent à point nommé aux défis de chaque époque et de chaque milieu dans la diversité des cultures et des langues.

Ces charismes, que manifestent clairement tant de nouveaux mouvements comme aussi de mouvements plus anciens, sont un signe profond de l’action de l’Esprit, qui garde l’Église jeune et vigoureuse. Les « langues » des associations et des mouvements d’aujourd’hui puisent leur voix et leur vigueur particulière dans le même Esprit Saint dont l’effusion a fait la première Pentecôte. « Alors ils furent tous remplis de l’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit » (Actes 2,4).

À l’aube du présent millénaire, le bienheureux pape Jean-Paul II, dans la Lettre apostolique Novo Millennio Ineunte (Au début du nouveau millénaire) a dit la nécessité pour l’Église « d’avancer au large pour jeter les filets » (Luc 5,4). « Faire de l'Église la maison et l'école de la communion: tel est le grand défi qui se présente à nous dans le millénaire qui commence, si nous voulons être fidèles au dessein de Dieu et répondre aussi aux attentes profondes du monde. » (Par. 43).

La spiritualité de communion traduit avant tout la contemplation intime du mystère de la Trinité qui réside en nous et dont nous devons aussi apprendre à voir resplendir la lumière sur le visage des frères et sœurs qui nous entourent. La spiritualité de communion suppose la capacité de voir ce qu’il y a de positif chez autrui, de l’accueillir et de l’apprécier comme un don de Dieu non seulement pour le frère ou la sœur qui l’a reçu directement, mais aussi comme « un don pour moi ».

Notre Forum des associations et mouvements nationaux dans l’Église, en novembre 2011, nous a permis de vivre cette belle expérience et d’apprécier les dons que chacune des associations apporte et exprime au sein du Corps du Christ. L’expérience que nous avons faite de la communion grâce à la Parole de Dieu et au Sacrement, et le temps que nous avons pu passer ensemble ont été l’œuvre de l’Esprit Saint. En cette solennité de la Pentecôte, prions pour que la grâce de la communion que nous avons vécue au Forum puisse accroître et stimuler l’appréciation des dons de votre mouvement ou association, et faire lever ainsi un don pour l’Église une, sainte, catholique et apostolique de votre diocèse.

Dans la grâce de l’Esprit Saint,

+ Gary Gordon

+ Luc Cyr

+ Robert Anthony Daniels

Comité permanent de la CECC pour les relations avec mouvements et associations

Mise à jour le Vendredi, 25 Mai 2012  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.