image35.jpg

Le Concile Vatican II - Ce qu’il a été et son importance aujourd’hui

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Concile_Vatican_II(CECC – Ottawa)… Le 11 octobre 2012 marque le 50e anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II.  Pour l’occasion, la Commission épiscopale pour la doctrine de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a publié une lettre pastorale intitulée Le Concile Vatican II - Ce qu’il a été et son importance pour aujourd’hui.  La publication de ce texte s’inscrit dans le cadre des nombreuses célébrations entourant ce 50e et plus spécialement en lien avec la célébration présidée par le pape Benoît XVI, aujourd’hui même à Rome.

La célébration avec le pape Benoît XVI marque le début de l'Année de la foi, le 50e  anniversaire du Concile et le 20e anniversaire de la publication du Catéchisme de l'Église catholique. Dans son message lors de l'Angélus du 10 octobre, le pape Benoît XVI a décrit les documents du Concile  comme « une boussole servant à guider le navire de l'Église » à notre époque. Il a expliqué comment le Concile est « le point de départ pour une nouvelle relation entre l'Église et de monde moderne afin de « montrer à notre monde... les exigences de l'Évangile dans toute sa grandeur et sa pureté. »

Dans sa lettre pastorale, la Commission épiscopale pour la doctrine fait état du sens et du pourquoi de ce Concile, de son importance pour l’Église, ainsi que des documents conciliaires.  Parmi les principaux documents, la Commission rappelle les quatre documents les plus importants, soit les quatre « Constitutions ».  « Il s’agit de: Sacrosanctum Concilium (sur la Sainte Liturgie), Lumen Gentium (sur l’Église), Dei Verbum (sur la Parole de Dieu) et Gaudium et Spes (sur l’Église dans le monde de ce temps). »  La Commission fait ressortir comment, ces documents et d’autres de Vatican II, continuent d’avoir une incidence aujourd’hui dans la vie des catholiques.

En conclusion de son message, la Commission épiscopale invite les catholiques du pays à célébrer « dans l’espérance, dans la joie, et dans la confiance en la miséricorde et en la grâce de Jésus Christ le cinquantième anniversaire de l’ouverture de ce grand concile en songeant aux fruits qu’il va continuer de porter ».  Notant que dans les quatre prochaines années, l’Église allait souligner l’anniversaire des différents documents du Concile, la Commission invite donc « les prêtres, les diacres, les religieux et religieuses et l’ensemble des fidèles laïcs – en particulier les jeunes – à relire et à étudier ces documents avec un esprit ouvert pour que toutes et tous, nous puissions en arriver à une conception plus authentique et plus convergente de l’appel que Dieu adresse aujourd’hui à son Église. »

Se sont joints au Saint-Père pour la célébration du 11 octobre à Rome, les présidents des conférences épiscopales du monde, ainsi que des évêques, des membres du clergé, des religieux et des laïcs prenant part au Synode des évêques sur la nouvelle évangélisation et un certain nombre d'évêques émérites qui avaient participé au Concile Vatican II. Mgr Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec et primat de l'Église du Canada, a représenté le président de la CECC, Mgr Richard Smith, lors de la célébration au Vatican. Mgr Smith est actuellement impliqué dans les célébrations soulignant le 100e anniversaire de la fondation de l'archidiocèse d'Edmonton. L’Année de la foi est célébrée du 11 octobre 2012 au 24 novembre 2013.  Les diocèses à travers le Canada et dans le monde entier se préparent à célébrer cette Année de la foi de diverses manières.     

Mise à jour le Vendredi, 12 Octobre 2012  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Kit
Amoris Laetitia-FR
Euthanasia FR
life-giving-fr
Logo Jubile Misericorde
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk1

Monseigneur Vincent Nguyen est devenu le premier évêque canadien originaire de l'Asie orientale. Son arrière grand-père est un martyre vietnamien.