images39.jpg

Lettre adressée au Haut Commissaire du Nigeria au Canada au sujet des agressions répétées dont les chrétiens sont victimes dans le nord du Nigeria

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Le 9 mai 2012

Son Excellence le Professeur Ivorwuese Hagher, PhD, OON
Haut Commissaire du Nigeria
295, rue Metcalfe
Ottawa (Ontario)   K2P 1R9 

Excellence,

Dans une interview accordée le 30 avril 2012 à l’organisme Aide à l’Église en détresse, Monseigneur Ignatius Kaigama, archevêque de Jos et président de la Conférence des évêques catholiques du Nigeria, exprimait de graves inquiétudes : il craint en effet que le gouvernement du Nigeria ne protège pas les chrétiens de votre pays, en particulier dans sa région nord. L’interview, diffusée par l’agence Catholic News Service, signale un grand nombre d’agressions contre les chrétiens de cette région, et relativement peu d’arrestations. Selon l’Aide à l’Église en détresse, des attaques de ce genre surviennent presque tous les jours et on s’en prend régulièrement aux chrétiens. Pendant la seule journée du 29 avril, 21 personnes ont été tuées et 20 autres blessées dans des attaques coordonnées à l’occasion de la liturgie dominicale sur le campus universitaire de Kano et à une chapelle protestante à Maiduguri.

Le Sommet mondial des Nations Unies de 2005 a stipulé que « c’est à chaque État qu’il incombe de protéger les populations du génocide, des crimes de guerre, du nettoyage ethnique et des crimes contre l’humanité. Ce devoir comporte la prévention de ces crimes, notamment l’incitation à les commettre, par les moyens nécessaires et appropriés » (Article 138). Le Sommet a par ailleurs condamné clairement et fermement le terrorisme « sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations ».

Pour faire suite à la lettre que je vous adressais le 14 novembre 2001 en tant que président du Comité des droits humains de la Conférence des évêques catholiques du Canada, je tiens à attirer votre attention sur les inquiétudes formulées par nos frères les évêques du Nigeria. Je vous prie donc de nouveau d’exposer au président du Nigeria, Son Excellence le Docteur Goodluck Ebele Jonathan, GCON, GCFR, l’urgence de veiller à ce que soient prises des mesures vigoureuses et adéquates pour assurer la protection des nombreux chrétiens de votre pays.

En vous assurant de mes sentiments distingués, Excellence, je vous remercie de l’attention que vous voudrez bien accorder à la présente demande.

Monseigneur François Lapierre, P.M.É
Évêque de Saint-Hyacinthe
Président du Comité des droits humains
Conférence des évêques catholiques du Canada 

c.c. : L’honorable John Baird, ministre des Affaires étrangères


En format PDF

 
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.