image43.jpg

Message du Conseil autochtone catholique canadien pour la Journée nationale de prière pour les peuples autochtones

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

 

Grand Chef Henri Membertou

Le 24 juin 1610, le Grand Chef Membertou fut baptisé avec 21 membres de sa famille, par l’abbé Jessé Fléché, en signe d’alliance et d’amitié avec les Français à Port-Royal, aujourd’hui nommé Annapolis Royal, en Nouvelle-Écosse.

Avant l’arrivée de Fléché, Marc L’Escarbot enseignait la foi chrétienne au peuple mi’kmaq, sous la directive du roi Henri IV.  Conséquemment à l’enseignement de L’Escarbot, Fléché eut la possibilité d’administrer le sacrement du baptême aux Mi’kmaqs à cette époque.

Membertou fut un grand dirigeant dans son district et avait d’innombrables partisans.  Il fut le Grand Chef du Grand conseil des Mi’kmaqs et était respecté de tous.  Il est dit que Membertou « démontrait une loyauté indéfectible » à l’égard de ses alliés français.  Il avait une personnalité tellement influente dans la société mi’kmaq que durant les 50 années suivantes, sinon plus, la plupart se sont convertis au christianisme.

Le Grand Chef Membertou est décédé le 18 septembre 1611.  Personne ne connaît exactement son âge.  Cependant, on s’entend en général pour dire qu’il avait plus de 100 ans.

Le baptême du Chef Membertou a une double signification, religieuse et historique.  C’est le premier rite baptismal effectué au Canada et il est le premier Indien de l’Amérique du Nord à avoir embrassé le catholicisme.  Son baptême a également aidé à réduire l’écart entre les cultures aborigènes et non-aborigènes qui a eu pour effet à l’établissement des Français en Acadie.

De nos jours, le catholicisme romain fait partie intégrante de la spiritualité des Mi’kmaqs.  Quoique certains choisissent de pratiquer une spiritualité autochtone traditionnelle, ils harmonisent, avec créativité, ces cérémonies avec celles de l’Église catholique romaine.

Le 400e anniversaire du baptême de Membertou sera célébré en 2010 par l’Église catholique romaine, le Grand conseil et les communautés mi’kmaqs.

 
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk1

Monseigneur Vincent Nguyen est devenu le premier évêque canadien originaire de l'Asie orientale. Son arrière grand-père est un martyre vietnamien.