image3.jpg

Biographie - M. le cardinal Aloysius Ambrozic

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
M. le cardinal Aloysius AmbrozicFils d’Aloysius Ambrozic et de Helen Pecar, second d’une famille de sept enfants, Monsieur le cardinal Aloysius Ambrozic est né à Gaberje, en Slovénie le 27 janvier 1930. En mai 1945, la famille entière se retrouve en Autriche où elle vit à Vetrinj, dans des camps de personnes déplacées. C’est à cet endroit que le jeune Aloysius complétera ses études secondaires.

En septembre 1948, la famille émigre au Canada et s’établit près de Toronto. Peu de temps après, le futur cardinal fait son entrée au séminaire St. Augustine où il étudie la philosophie et la théologie. Le 4 juin 1955, il est ordonné prêtre pour le diocèse de Toronto par son Éminence M. le cardinal James C. McGuigan.

Durant la première année de son ministère presbytéral, il œuvre à la paroisse St. Theresa de Port Colborne, en Ontario. Il retourne ensuite à son alma mater pour y enseigner le latin. Les années 1957 à 1960 sont dévolues aux études supérieures à Rome où il obtient une licence en théologie de l’Angelicum et une licence en Saintes écritures de l’Institut biblique pontifical.

De retour à Toronto au séminaire St. Augustine, de 1960 à 1967, il est professeur d’Écritures. En 1967, il amorce de nouvelles études, en Allemagne cette fois, où il décrochera un doctorat en théologie de l’Université de Würzburg, trois ans plus tard.

De 1970 à 1976, il reprend son travail en enseignement (exégèse du Nouveau Testament) à la Toronto School of Theology, cumulant aussi les fonction de recteur des études du séminaire St. Augustine, de 1971 à 1976. De 1971 à 1975, il agit comme membre du sénat diocésain des prêtres.

Le 27 mai 1976, le pape Paul VI le nomme évêque auxiliaire au diocèse de Toronto. On lui confie alors l’accompagnement pastoral de la région diocésaine centrale ainsi que celui des communautés culturelles. Très actif dans le domaine de l’éducation chrétienne, il devient membre de cette Commission épiscopale à la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC). Il fut d’ailleurs un acteur important de la révision de l’édition canadienne du catéchisme. En 1990, il représente le Canada en tant qu’un des quatre délégués de sa conférence épiscopale au Synode sur la formation des prêtres. Quelques années plus tard, il participera au Synode sur la vie consacrée.

Nommé archevêque coadjuteur en mai 1986, il devient archevêque du diocèse de Toronto le 17 mars 1990. Le 18 janvier 1998, le pape Jean-Paul II le nomme cardinal et l’élèvera au cardinalat le mois suivant, le 21 février. Il a participé au conclave qui a mené à l'élection du pape Benoît XVI en avril 2005. Le 15 décembre 2007, le Saint-Père acceptait la démission du cardinal Ambrozic, conformément au Code de droit canonique qui fixe l'âge de la retraite à 75 ans.

Auteur de plusieurs livres et d’une chronique dans le journal diocésain The Catholic Register, M. le cardinal Ambrozic a siégé à de nombreuses commissions épiscopales de la CECC. Il est aussi fort actif au Vatican en tant que membre de trois Congrégations ( pour le clergé, pour le culte divin et la discipline des sacrements, pour les Églises orientales) et deux Conseils (pour la culture et pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement).
 
FaitesUnDon
181-391_banner
life-giving-fr
Une Eglise en dialogue - version longue
DP SowMuchLove 166x310 FR
184-875
Portrait_FR
lespeuplesautochtones
vieetfamille

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...