FAQ - Canonisation

Imprimer

1) Qu’est-ce que la canonisation?
2) Quel est le but de la canonisation?
3)Les principales étapes de la canonisation
4) Les conditions

Qu’est-ce que la canonisation?

La canonisation est une procédure par laquelle l’Église catholique reconnaît la sainteté d’une personne décédée et inscrit son nom au calendrier liturgique. L’Église propose ainsi cette personne à la dévotion des croyantes et des croyants du monde entier.

Quel est le but de la canonisation?

Les principales étapes de la canonisation

Le processus de la canonisation commence dans le diocèse où est décédée la personne. Puis le Saint-Siège, sous l’égide de la Congrégation pour les causes des saints, prend le procès en mains selon une procédure séculaire qui n’a été mise à jour qu’en 1983. Il faut beaucoup de temps – souvent plusieurs années – pour que quelqu’un soit reconnu bienheureux. Parmi ceux-là, quelques-uns seulement deviendront saints.

Les conditions

Après quoi:

  1. Il faut authentifier un nouveau miracle, habituellement une guérison, qui se rattache à cette dévotion.
  2. La cause est alors plaidée devant un tribunal du diocèse où est mort le candidat à la canonisation.
  3. Puis un premier jugement favorable doit être rendu par la Commission médicale du Saint-Siège, au terme d’une enquête fouillée et documentée qui fait appel à plusieurs témoins et experts. Cette commission a pour objet de confirmer que l’acte de guérison est authentique et ne peut être expliqué par la science médicale actuelle.
  4. Un deuxième jugement favorable doit être rendu par la Commission théologique du Saint-Siège. Les délibérations de cette commission servent à établir si l’acte de guérison peut être attribué directement à la dévotion au bienheureux de la personne qui a fait l’objet du miracle (ou de ses proches).
  5. Un troisième jugement favorable doit être rendu par la Commission ordinaire des cardinaux et des évêques; ceux-ci doivent décider s’il est souhaitable et pertinent d’étendre la dévotion au bienheureux à l’Église catholique universelle. La recommandation de la Commission est ensuite transmise au Saint Père.

Finalement, le pape discerne et décide dans la prière s’il y a lieu ou non de proclamer un nouveau saint ou une nouvelle sainte dans l’Église universelle.

Mise à jour le Mercredi, 03 Novembre 2010