image1.jpg

Assemblée plénière de la CECC : une réflexion sur une évangélisation nouvelle

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
Reconnaissant que le monde d'aujourd'hui appelle à une évangélisation nouvelle, les évêques du Canada, dans le cadre de leur Assemblée plénière, se sont penchés sur le thème de la « nouvelle évangélisation ».

Après avoir écouté le sociologue canadien Réginald Bibby, qui a brossé un tableau de la situation de la spiritualité et des convictions religieuses de la population canadienne, les évêques ont entendu un de leurs confrères, Mgr Claude Champagne, O.M.I., évêque auxiliaire à Halifax et administrateur apostolique de Halifax et de Yarmouth. Ce dernier a enseigné la missiologie avant de se voir confier des tâches épiscopales.

pleniere2007_mgrchampagne.jpgSelon Mgr Champagne, la présence agissante et universelle de l'Esprit Saint dans l'histoire, dans les sociétés, les cultures et les différentes religions. Abordant le thème de l'évangélisation, Mgr Champagne a insisté sur l'importance d'aller vers l'autre, de se rendre présent à l'autre en l'aimant gratuitement et inconditionnellement, et d'entrer en dialogue afin de découvrir en l'autre les fruits de l'Esprit. Ce dialogue fondé sur la foi, l'espérance et la charité, et qui exige un approfondissement personnel de la foi, est œuvre d'évangélisation.

La nouvelle évangélisation n'est pas l'annonce d'un Évangile nouveau, a-t-il dit. Il s'agit plutôt d'une évangélisation nouvelle par ses agents, ses méthodes et son ardeur. Elle s'adresse à ceux qui ne connaissent pas encore le Christ, aux membres de nos communautés chrétiennes et aux « baptisés qui ont perdu le sens de la foi vivante et qui vont jusqu'à ne plus se considérer comme membres de l'Église, menant une vie éloignée du Christ et de son Évangile ».

Tous les baptisés, a-t-il souligné, sont appelés à assumer une responsabilité dans la mission. « Les évangélisateurs sont envoyés pour être des ‘symboles' de ce Dieu qui vient en Jésus-Christ, en rendant visible ce qu'Il est en train de faire dans notre monde. Nous sommes donc renvoyés à toutes les valeurs du Règne de Dieu déjà trouvées dans la mission même de Jésus : le dialogue, la promotion humaine, l'engagement pour la justice et la paix, l'éducation et le soin des malades, l'assistance aux pauvres et aux petits, la liberté, le pardon, l'amour et le respect des autres. »

L'engagement pour la justice constitue en effet un élément de la nouvelle évangélisation, a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il faut se rappeler que notre monde a « beaucoup plus besoin de témoins que de maîtres, d'expérience que de doctrine, de vie et de faits plutôt que de théorie. Il ne s'agit pas tellement de récupérer les personnes pour faire grandir l'Église mais bien de les aider à se mettre en marche vers la plénitude du Règne de Dieu. »

Conseil permanent

Année d'élections en 2007 lors de leur Assemblée plénière, les évêques canadiens ont élu les confrères qui siégeront à divers comités et conseils.

Rappelons que Mgr James Weisgerber, archevêque de Winnipeg, agira comme président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) au cours des deux prochaines années. Au Bureau de direction de la CECC, il sera secondé par le vice-président, Mgr Pierre Morissette, évêque de Baie-Comeau, et par deux cotrésoriers, Mgr James Wingle, évêque de St. Catharines, et Mgr Paul-André Durocher, évêque d'Alexandria-Cornwall.

Les évêques ont aussi choisi les membres qui constitueront le Conseil permanent de la CECC. Cette instance est responsable de l'orientation et de l'opération générales de la Conférence. Le Conseil voit à la préparation de l'Assemblée plénière et aux suivis à donner aux décisions les plus importantes.

Le Conseil permanent sera composé de 12 membres dont le mandat se terminera à l'automne 2009. De ce nombre, huit évêques ont font partie d'office, soit les membres du Bureau de direction (président, vice-président et cotrésoriers) et quatre membres de droit : l'archevêque de Montréal (M. le cardinal Jean-Claude Turcotte), l'archevêque de Québec (M. le cardinal Marc Ouellet), l'archevêque de Toronto (Mgr Thomas Collins) et l'archevêque éparchial ukrainien de Winnipeg (Mgr Lawrence Huculak, O.S.B.M.). Pour compléter le Conseil, des évêques de chacune des assemblées régionales épiscopales étaient invités à soumettre leur candidature. Ont été élus : Mgr Douglas Crosby, O.M.I., évêque de Corner Brooke et Labrador (Atlantique), Mgr Eugène Tremblay, évêque d'Amos (Québec), Mgr Ronald Fabbro, C.S.B., évêque de London (Ontario), et Mgr Luc Bouchard, évêque de Saint-Paul (Ouest).

Mise à jour le Mardi, 20 Octobre 2009  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.