image11.JPG

Allocution de Son Excellence Monseigneur Pedro López Quintana, Nonce apostolique au Canada

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC)

25 octobre 2010

Chers confrères dans l’épiscopat,

C’est avec une grande joie que je me trouve parmi vous aujourd’hui, en ce premier jour de vos assises générales annuelles. Votre Assemblée constitue un moment particulièrement significatif de votre ministère épiscopal; en effet, devant les défis que l’Église rencontre, présentement comme à d’autres moments de son histoire bimillénaire, il demeure impératif de nous retrouver ensemble, de partager nos expériences et nos espérances, en syntonisation avec la première communauté chrétienne qui « n’avait qu’un cœur et une âme » (Act 4, 32), conformément à la prière de Jésus lui-même : « Que tous soient un. Comme toi Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jn 17, 21).

1. Je remercie Son Excellence Mgr Pierre Morissette pour ses aimables paroles de bienvenue. Je remercie aussi Mgr Patrick Powers, secrétaire général, ainsi que le personnel de la Conférence, pour la collaboration empressée qu’ils assurent à la Nonciature Apostolique.

2. Depuis mon arrivée au Canada en février dernier, j’ai pu rencontrer la majorité d’entre vous dans les assemblées régionales (Québec, Ontario, Ouest, Atlantique). Nous avons pu ainsi faire connaissance et amorcer des relations fraternelles, fondamentales pour nos missions respectives. Certains événements spécifiques, auxquels j’ai participé en l’un ou l’autre diocèse, m’ont permis de découvrir un peu plus les communautés ecclésiales canadiennes.

3. En juillet dernier, avec d’autres membres du corps diplomatique au Canada, j’ai effectué une visite du Grand Nord canadien, en particulier le Nord du Manitoba, les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut. J’ai été impressionné par l’immensité et la beauté des territoires parcourus, les difficiles conditions de vie, et surtout l’ingéniosité de sa population. Aussi j’au pu constater les difficiles et pauvres conditions de notre mission. Je suis pleinement convaincu du besoin du chercher des moyens, non seulement pour préserver notre présence mais pour la faire plus dynamique et active.  

4. Comme vous le savez, avant de venir chez vous, j’ai vécu une dizaine d’années en Inde, d’abord comme conseiller à la Nonciature puis comme Nonce apostolique. Il est bien certain que le Canada est profondément différent: population restreinte et territoire immense, climat tempéré et rigoureux selon les endroits, faune et flore distinctes. Mais je suis certain que mon expérience précédente sera de grand aide à ma mission dans votre pays, même par le contraste.

Lorsque je suis arrivé ici aujourd’hui, vous étiez en train de parler de la situation de l’Islam. Moi aussi j’ai expérimenté la réalité de l’Islam -- en Inde – qui est différente de l’Islam que nous connaissons dans les autres pays, puisque qu’il s’agit de l’Islam soufi.  L’Église en Inde et moi-même, avons eu l’opportunité d’avoir de très profondes relations de collaboration, de dialogue et de travail ensemble avec l’Islam.

5. Le contexte nord-américain, profondément similaire à celui de l’Europe, est caractérisé par le pluralisme, la consommation, dans des secteurs une certaine indifférence religieuse. Ce dernier aspect me semble typique : alors qu’en Inde la religion imprègne presque toutes les facettes de la vie quotidienne, le monde occidental a tendance à vouloir la reléguer dans la sphère purement du secteur privé. Le christianisme a pourtant marqué de manière indélébile notre culture. En Inde, la population catholique se situe aux environs de 18 millions de personnes, ce qui est numériquement plus élevé qu’au Canada. Proportionnellement en représentant le 1,8 pour cent, cela peut paraître une quantité négligeable; cependant, la vitalité qu’on y observe en fait une composante importante de la vie indienne. À mon humble avis, il me semble que les catholiques canadiens peuvent continuer à apporter une contribution significative à la construction de leur pays, comme ils ont su le faire depuis les origines. 

6. Comme représentant du Saint-Père en ce pays, permettez-moi de relever certains aspects de son Magistère récent. On ne peut qu’être impressionné par l’énorme travail qu’effectue le Saint-Père; un simple regard sur son agenda révèle le nombre de ses activités: audiences, visites, voyages, célébrations, documents… Au cours des audiences générales du mercredi, plusieurs ont relevé que ces derniers temps, le Pape a présenté des portraits de figures féminines : sainte Gertrude, sainte Mathilde, sainte Hildegarde.

7. Le Pape, néanmoins son âge, a aussi effectué cette année divers voyages apostoliques à l’extérieur de l’Italie: Portugal, Malte, Chypre, Royaume-Uni. Ce dernier a bénéficié d’une couverture médiatique remarquable; plusieurs médias avaient prévu une résistance exceptionnelle au Pontife, une faillite monumentale de l’événement. Or la réponse des fidèles catholiques et de la population en général  a été tout autre que celle escomptée : le Royaume-Uni a bien accueilli le Saint-Père. Celui-ci a offert, une fois de plus, un enseignement remarquable que plusieurs ont su apprécier et découvrir, sans les réductions sensationnelles que d’aucuns présentent. Je me permets de relever en particulier l’allocution aux politiciens à Westminster Hall, ainsi que la présentation de la figure du Bienheureux John Henry Newmann, deux thèmes fondamentaux.

8. Le prochain mois de novembre, le Saint-Père se rendra à Santiago de Compostelle et Barcelone, dans le contexte de l’année jubilaire de saint Jacques. Je sais que de nombreux pèlerins parcourent les sentiers qui mènent à Compostelle; plusieurs vivent une expérience spirituelle profonde par cette confrontation avec eux-mêmes, les autres pèlerins, la Parole de Dieu.

9. Le Synode sur le Proche-Orient constitue aussi un événement profondément significatif pour la vie de l’Église. La présence chrétienne dans les pays qui ont vu naître le christianisme est réellement préoccupant. Dans son homélie d’ouverture de ce Synode, le Pape disait : « Dans ces terres l’unique Église du Christ s’exprime dans la variété des traditions liturgiques, spirituelles, culturelles et disciplinaires… Tout en ne pouvant ignorer la délicate et quelquefois dramatique situation sociale et politique de quelques pays, les Pasteurs de l’Église en Orient désirent se concentrer sur les aspects propres de leur mission…. Renforcer leur identité chrétienne par la Parole de Dieu et les sacrements » (10 octobre 2010). Il est ainsi capital d’œuvrer au respect mutuel des différentes populations qui composent ces pays; le dialogue avec l’Islam demeure incontournable. Je me réjouis que cet élément figure aussi dans votre ordre du jour.

10. Le Saint-Père a fait aussi œuvre innovatrice par la création d’un nouveau dicastère, le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation, mis sous la direction de S. Exc. Mgr Rino Fisichella. Prolongeant l’intuition du Serviteur de Dieu Jean-Paul II, S.S. Benoît XVI demeure profondément préoccupé par les besoins d’une évangélisation renouvelée auprès des populations d’ancienne chrétienté (Europe et Amérique). Ce dicastère, dont la Constitution a été présentée le 12 octobre, peut non seulement sensibiliser les fidèles à l’urgence de ce défi, mais encore offrir des ressources à cet égard.

11.  L’Église au Canada se réjouit aussi de la canonisation du Frère André le 17 octobre dernier. Cet humble religieux exerce un rayonnement exceptionnel qui touche toutes les générations; la fréquentation remarquable de l’Oratoire Saint-Joseph en est une illustration évidente. Je participerai moi-même à la messe d’action de grâces au Stade olympique de Montréal, le 30 octobre prochain.

12. L’été dernier, on a souligné aussi le quatrième centenaire du baptême du Grand Chef Membertou. À cet égard, le Saint-Père a bien voulu envoyer un représentant personnel, Son Éminence le Cardinal Marc Ouellet, archevêque de Québec. Mgr Luca Lorusso, conseiller de la Nonciature apostolique, a également participé aux célébrations à Chapel Island. Personnellement, j’ai été particulièrement heureux de participer aux cérémonies à Port Royal et Halifax qui ont précédé et préparé la grande célébration à Chapel Island pour marquer cet anniversaire significatif

13. La nomination de Son Éminence le Cardinal Marc Ouellet comme préfet de la Congrégation pour les évêques et président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine révèle bien la confiance du Saint-Père à son endroit.  L’Église au Canada offre ainsi une contribution fondamentale au ministère de Pierre.

14. Parmi les événements à venir,  je souligne les JMJ 2011 Madrid; je sais que plusieurs diocèses ont entrepris la préparation de ces journées importantes pour la vie de l’Église.

15. Comme vous le savez, les défis demeurent nombreux. En particulier, les sièges épiscopaux à pourvoir au Québec; l’année 2011 sera en effet marquante par les changements qui toucheront l’épiscopat dans cette province.

16. Certains thèmes doivent continuer d’occuper nos préoccupations: transmission de la foi, l’euthanasie, la vie, la famille, l’éducation, etc.

17. Tandis que la Nonciature poursuit son propre travail, au service de l’Église universelle et les églises particulières; je voudrais vous redire toute ma disponibilité pour vous rencontrer et vous aider dans la mesure de mes possibilités.  Je veux que chacun de vous se sente toujours le bienvenu à la Nonciature.

18. Je signale un changement de personnel. Comme beaucoup de vous le savez, Mgr Serge Poitras, secrétaire francophone depuis mai 2000, a été appelé par Son Éminence Cardinal Ouellet pour l’aider à la Congrégation pour les évêques; je recherche actuellement quelqu’un pour lui succéder dans le service qu’il rendait à la Nonciature.

19. Pour finir, je voudrais vous adresser une parole d’encouragement afin que vous continuiez à annoncer la Bonne Nouvelle sans relâche, sans peur, sans conditionnements d’aucun genre et sans accommodations. Permettez-moi de le faire en vous rappelant les paroles que Sa Sainteté le Pape Benoit XVI  a adressé aux évêques de la région Nord 1 et Nord-Ouest du Brésil en visite ad limina le 4 octobre dernier. Quelquefois une objection est soulevée : imposer une vérité, même la vérité de l’Évangile, imposer une voie, même celle du salut, ne peut qu’être une violence à la liberté religieuse. Je me plais à transcrire ici la réponse pertinente et clarificatrice que donna le Pape Paul VI : « Ce serait certes une erreur d’imposer quelque chose à la conscience de nos frères. Mais proposer à cette conscience la vérité évangélique et le salut en Jésus-Christ dans la pleine clarté et le respect absolu des options libres que celle-ci fera – sans ‘poussées coercitives ou sollicitations malhonnêtes ou stimuli moins honnêtes’ loin d’être un attentat à la liberté religieuse, est un hommage à cette liberté, à laquelle est offert le choix d’un chemin, que les non-croyants eux-mêmes estiment noble et exaltant… Cette manière respectueuse de proposer le Christ et son Royaume, plus qu’un droit, est un devoir de l’évangélisateur. C’est pareillement un droit des hommes ses frères de recevoir de lui l’annonce de la Bonne Nouvelle du salut » (Evangelii nuntiandi no. 80).

Avant de vous quitter, je voudrais exprimer un mot de sympathie et offrir notre soutien à notre frère Mgr David Monroe, qui est hospitalisé en ce moment, depuis vendredi. Le diocèse de Kamloops m’a informé ce matin que son état s’améliore, mais qu’il ne reçoit pas de visiteurs actuellement puisque son état est considéré comme sérieux. Comme nous sommes tous réunis ensemble en ce moment, ayons une pensée spéciale et fraternelle de sympathie pour notre frère lui souhaitant un prompt rétablissement.

Mise à jour le Jeudi, 28 Octobre 2010  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.