image19.jpg

Résumé du rapport du Comité ad hoc pour la vie et la famille

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Lors de leur Assemblée plénière 2010, les évêques du Canada ont reçu un rapport du Comité ad hoc pour la vie et la famille. Ce Comité ad hoc avait été établi par le Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) faisant suite à une résolution de l’Assemblée plénière, l’an dernier. En 2009, les évêques avaient recommandé qu’un comité ad hoc élabore une stratégie à moyen et long-terme en vue de soutenir les évêques dans le leadership qu’ils doivent assurer sur les questions de vie et de famille.

À la suite de la présentation du rapport du Comité ad hoc, l’Assemblée plénière 2010 avait voté en faveur de la prolongation du mandat et du travail du Comité ad hoc d’au moins un an. Pendant cette période, le Comité réfléchira pour formuler une structure adaptée et établir un plan d’action à venir. Ce plan devra aussi comprendre comment bénéficier pleinement de l’appui, des ressources et du travail de l’Organisme catholique pour la vie et la famille (OCVF).

Tout au long de son mandat, le Comité ad hoc a invité l’OCVF, les Sœurs de la Vie, et l’ancien directeur de l’Office de la famille de l’archidiocèse de Montréal à lui donner des conseils. Durant la dernière année, il a également rencontré les dirigeants de 13 groupes et mouvements impliqués dans le travail pour la vie et la famille à travers tout le Canada.


Les points saillants du rapport du Comité ad hoc

Dans son rapport à l’Assemblée plénière, le Comité ad hoc a fait part d’une éventuelle stratégie pour la promotion d’une culture de la vie et de la famille qui va plus loin que toute autre question spécifique telle que l’avortement. Cette stratégie implique plutôt le développement d’une culture distincte qui exige un renouveau spirituel, un changement des mentalités et des cœurs. Il s’agit donc de l’œuvre d’une nouvelle évangélisation. À cet égard, les évêques sont appelés à manifester un leadership clair, cohérent et explicite dans la promotion de la culture de la vie et de la famille, tout en servant de guide et de source d’inspiration.

Le Comité ad hoc a également souligné que toute stratégie en vue de promouvoir la vie et la famille nécessite l’élaboration d’une vision à long-terme. Cette vision doit être basée sur la famille : « une vision du mariage et de la vie de famille dans laquelle les époux s’engagent à être fidèles l’un envers l’autre, dans laquelle la vie est valorisée, une foi vivante est transmise aux enfants, les personnes âgées ou infirmes sont soutenues et on témoigne des valeurs évangéliques. » Tout plan pastoral qui en découle doit être basé sur les trois piliers mis en valeur par le pape Jean-Paul II dans Evangelium Vitae : parler (prophète), célébrer (prêtre) et servir (roi). « Tous ensemble, nous ressentons le devoir d’annoncer l’Évangile de la vie, de le célébrer dans la liturgie et dans toute l’existence, de le servir par les diverses initiatives et structures destinées à son soutien et à sa promotion » (Evangelium Vitae, n° 79).

Au cours de la prochaine année, le Comité ad hoc étudiera également plusieurs pistes d’actions que pourrait comprendre une stratégie pour la promotion d’une culture de la vie et de la famille.

Mise à jour le Lundi, 08 Novembre 2010  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.