image45.jpg

Résumé du rapport du Comité ad hoc sur l’OCCDP

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Lors de leur Assemblée plénière 2010, les évêques du Canada ont reçu un rapport du Comité ad hoc sur l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix (OCCDP). Ce Comité ad hoc avait été établi par le Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) faisant suite à une résolution de l’Assemblée plénière, l’an dernier. En 2009, les évêques avaient recommandé qu’un comité ad hoc étudie le mandat et les principes de l’OCCDP à la lumière de Caritas in Veritate, qu’il précise le rôle des évêques dans les structures de gouvernement de l’organisme et qu’il appuie l’OCCDP dans son processus de renouveau.

La motion de l’Assemblée plénière soulignait également les liens étroits qui unissent la CECC à l’OCCDP depuis la fondation de cette dernière, ainsi que le profond désir des évêques du Canada de voir l’OCCDP poursuivre sa mission.

À la suite de la présentation du rapport du Comité ad hoc, l’Assemblée plénière 2010 a voté en faveur de l’institution d’un nouveau Comité permanent, qui sera composé de quatre évêques, en plus du Secrétaire général de la CECC, comme membre d’office. Il conseillerait à la fois la Conférence épiscopale et l’OCCDP. Il offrira, aux deux organismes, un forum pour partager l’information et permettra de collaborer plus étroitement afin de réaliser leur but commun, à savoir aider les personnes les plus vulnérables de ce monde. Le Comité permanent apportera également un soutien à l’OCCDP dans son travail de renouveau qui se poursuit tel qu’expliqué dans les points suivants. Les détails spécifiques concernant le mandat du nouveau Comité permanent, de même que sa composition seront déterminés par le Conseil permanent d’ici la fin de l’année.


Les points saillants du rapport du Comité ad hoc

Dans son rapport à l’Assemblée plénière 2010, le Comité ad hoc avait souligné une collaboration entière de la part de l’OCCDP, qui a fournit des renseignements complets et détaillés sur ses projets et ses partenaires actuels et une pleine divulgation de l’information sur tous les points qui avaient été soulevés. On y souligne que l’OCCDP travaille actuellement à 248 projets, lesquels ont tous fait l’objet d’un examen du Comité ad hoc. À la fin de leur étude, les membres du Comité ad hoc se sont montrés satisfaits du résultat obtenu.

Dans son rapport, le Comité ad hoc avait également indiqué que l’OCCDP a élaboré des protocoles pour veiller à ce que les organismes qui lui demanderont des fonds sachent parfaitement que l’OCCDP est une agence catholique, qui se conforme aux principes catholiques. De plus, les organismes qui solliciteront une assistance financière devront, en vertu des mêmes protocoles, faire connaître tout projet auquel ils participeraient et qui enfreindrait les principes catholiques du respect de la vie. Cet échange d’information entre l’OCCDP et ses partenaires suppose un processus de dialogue, de discussion et de décision. Le projet d’entente de partenariat proposé par l’OCCDP a d’ailleurs été amendé afin de refléter le devoir de respecter la vie et la conformité à l’enseignement de l’Église. Un projet de nouvelle stratégie de retrait a été développé par l’OCCDP pour résilier les partenariats controversés. Tous ces documents seront rendus publics lorsqu’ils auront été approuvés. De plus, certains éléments qui y sont compris nécessitent l’adaptation des règlements administratifs de l’OCCDP, un processus qui nécessite quelques mois.

De plus, le Comité ad hoc a rapporté que l’OCCDP s’engage à ce que toute déclaration portant sur un partenaire problématique soit élaborée en consultation avec la CECC. L’OCCDP continue de solliciter l’avis de la CECC à cet égard. Par ailleurs, l’OCCDP a élaboré un projet de critère pour travailler avec les partenaires sur les problèmes éthiques. Ceux-ci offriront un « cadre théologique » pour le travail de l’OCCDP.

Afin d’assurer de bonnes communications avec les évêques du Sud global, l’OCCDP a élaboré un protocole spécifique selon lequel ses chargés de programme, dans le cadre de leur travail régulier, prendront contact avec les évêques locaux, notamment en les visitant et en leur fournissant de l’information sur l’OCCDP et ses partenaires sur place. De plus, la conférence épiscopale et/ou la Caritas du pays pourront être invitées à faciliter les échanges. Pour aider à établir le contact avec les évêques du Sud global, l’OCCDP a aussi demandé la participation de la CECC à ces démarches.

Le Comité ad hoc a également énoncé certains autres points. Notamment, il a constaté que Caritas Internationalis et la CIDSE (une alliance internationale d’agences de développement catholiques) ont suivi avec beaucoup d’intérêt le processus actuel de renouveau à l’OCCDP. Au fil des années, d’autres agences d’aide catholiques à travers le monde ont connu des problèmes semblables à ceux qu’a rencontrés l’OCCDP. Parmi les agences qui ont connu ce genre de problèmes, signalons les Catholic Relief Services de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis et CAFOD, l’agence de la Conférence épiscopale d’Angleterre et du Pays de Galles. Dans les deux cas, des comités de travail ont été mis sur pied par les évêques et l’organisation concernée pour leur permettre de résoudre ensemble les situations litigieuses et d’assurer la conformité à l’enseignement de l’Église.

 
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...