image36.jpg

Message de bienvenue à l’Assemblée plénière 2018 par le Président de la CECC

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

gendron 120x151Chers frères dans l'épiscopat, chers invités,

À chacun de vous, je vous souhaite une chaleureuse bienvenue à notre Assemblée plénière annuelle à Cornwall. En tant qu'évêques, nous sommes réunis au nom du Seigneur et avec une sollicitude fraternelle et collégiale pour entreprendre, dans un esprit de communion et de solidarité profondes, les tâches qui nous attendent, formulées selon une perspective nationale, afin de promouvoir la mission qui nous est confiée par le Seigneur et à laquelle nous nous dévouons de tout cœur.

Cette année, notre Assemblée est marquée par un esprit particulier de célébration et de reconnaissance alors que nous soulignons le 75e anniversaire de la fondation de notre Conférence en 1943, officiellement reconnue par le Saint-Siège en 1948 comme une assemblée épiscopale nationale constituée de façon permanente. C'est effectivement en octobre 1943, à Québec, que la Conférence des évêques catholiques du Canada, alors appelée Conférence catholique canadienne, a vu le jour. Nous prierons en action de grâces pendant toute la semaine pour les bénédictions, les occasions et les réalisations que notre corps épiscopal a reçues et auxquelles il a répondu par la grâce de Dieu. C'est également une occasion unique de reconnaître humblement les merveilles que le Seigneur a accomplies dans et par notre Conférence, ses divers offices et services, ainsi que ses membres et son personnel dévoués. Nous soulignerons cet événement de multiples façons au cours de la semaine.

Un autre aspect très important de l'Assemblée plénière de cette année est la protection des personnes mineures. La CECC a vraiment été prophétique et avant-gardiste en publiant ses premières lignes directrices nationales, De la souffrance à l'espérance, il y a déjà 26 ans. Avec l'expérience de plusieurs décennies et étant donné l'urgence de la situation, nous avons travaillé avec ardeur à une refonte complète des lignes directrices. Le nouveau document, intitulé Protection des personnes mineures contre les abus sexuels, est vraiment une œuvre de collégialité, qui a également exigé de nombreuses années de réflexion, de prière, de consultation et de discernement. Une fois publié, il établira sans aucun doute les paramètres clairs et nécessaires qui rendront la mission de l'Église toujours plus fructueuse dans un contexte de transparence, de reddition de comptes, de sécurité et de souci pastoral.

Pendant toute la semaine, qui sera marquée par des temps forts de prière et de partage, d'étude et de discernement communautaire, de délibérations et de prise de décisions, nous nous efforcerons d'imprégner le temps passé ensemble d'un esprit sincère de recherche et de lecture des signes des temps dans notre paysage ecclésial et social contemporain. Nous réfléchirons aux nombreuses activités et initiatives dans lesquelles nous sommes engagés, et nous déterminerons ensemble, sous la conduite du Saint-Esprit, les chemins et les entreprises qui nécessitent une attention spéciale. En particulier, le temps que nous passerons ensemble nous offrira des moments de discussion sur les nombreuses manières dont nous nous sommes engagés à renouveler et à renforcer les relations de l'Église avec nos frères et sœurs autochtones et sur les moyens nouveaux et créatifs que nous sommes appelés à prendre pour progresser dans cet important secteur de préoccupation pastorale d'un océan à l'autre.

Dans cette veine, j'aimerais vous rappeler les propos stimulants de notre Saint-Père, qui a écrit ces lignes émouvantes dans l'exhortation apostolique Evangelii gaudium : « Chaque Église particulière, portion de l'Église Catholique sous la conduite de son Évêque, est elle aussi appelée à la conversion missionnaire. Elle est le sujet premier de l'évangélisation, en tant qu'elle est la manifestation concrète de l'unique Église en un lieu du monde, et qu'en elle "est vraiment présente et agissante l'Église du Christ, une, sainte, catholique et apostolique". Elle est l'Église incarnée en un espace déterminé, dotée de tous les moyens de salut donnés par le Christ, mais avec un visage local. Sa joie de communiquer Jésus Christ s'exprime tant dans sa préoccupation de l'annoncer en d'autres lieux qui en ont plus besoin, qu'en une constante sortie vers les périphéries de son propre territoire ou vers de nouveaux milieux sociaux-culturels. Elle s'emploie à être toujours là où manquent le plus la lumière et la vie du Ressuscité. Pour que cette impulsion missionnaire soit toujours plus intense, généreuse et féconde, j'exhorte aussi chaque Église particulière à entrer dans un processus résolu de discernement, de purification et de réforme. » (EG, 30)

Alors que l'Assemblée des évêques se réunit tous ensemble, nous traiterons pareillement une série d'autres sujets, y compris le prochain Synode général qui aura lieu à Rome sous le thème Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, les soins palliatifs, la pastorale des familles, et l'action sociale de l'Église pour ceux et celles qui sont dans le besoin. En tant qu'évêques, nous sommes les successeurs des apôtres et les guides spirituels des fidèles confiés à notre soin pastoral. Toutefois, n'oublions pas que nous sommes d'abord des disciples missionnaires du Christ et des membres de son Corps mystique. Nous nous rassemblons donc dans un esprit d'humilité, animés uniquement par le message salvifique de l'Évangile pendant que nous nous efforçons d'exprimer et d'exercer notre responsabilité collégiale par cette assemblée collective et que nous tentons de mieux coordonner nos ministères pastoraux en faveur du Peuple de Dieu, des fidèles du Christ et de nos frères et sœurs, que nous sommes appelés à servir avec le cœur du Bon Pasteur. Puisse l'Esprit de vérité, de sagesse et de courage se répandre en abondance sur notre assemblée par l'intercession puissante et maternelle de Marie, Mère de l'Église, de saint Joseph, patron du Canada, et de saint François de Laval, patron des évêques du Canada.

Sincèrement vôtre dans le Christ, Bon Pasteur,

+Lionel Gendron. P.S.S.
Évêque de Saint-Jean-Longueuil
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

Mise à jour le Lundi, 24 Septembre 2018  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcanada fr quicklink
DP FR Quick






FaitesUnDon
2018synod fr
WMOF2018-Dublin-Ireland
Amoris Laetitia Reflection Guide FR
wydcanada fr logo
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.