image47.jpg

Les soins palliatifs, les peuples autochtones et le Synode sur la jeunesse sont discutés pendant la deuxième journée de l’Assemblée plénière de la CECC

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Cornwall (Ontario) – Après une journée d'exposés et de discussions approfondies sur plusieurs questions d'importance nationale, les évêques du Canada ont terminé la deuxième journée de leur Assemblée plénière annuelle, qui dure toute la semaine.

M. Anthony Walker-Jones, président de la chaire de recherche en théologie contemporaine de l'Église Unie du Canada et coprésident du Dialogue de l'Église catholique et de l'Église Unie du Canada, a offert des salutations œcuméniques. Dans son allocution, il a proposé une réflexion théologique sur le changement climatique, citant Laudato Sí, l'encyclique du pape François sur l'environnement, pour illustrer les relations entre le changement climatique, la pauvreté et d'autres injustices sociales. Il a invité les fidèles catholiques à exercer leur « charisme de communion » pour réunir les gens de différentes religions dans un effort d'adresser la crise écologique actuelle.

Le groupe de travail sur les soins palliatifs de la CECC a présenté un exposé sur les questions de fin de vie et a donné des nouvelles sur ses projets et ses plans d'avenir. Le groupe de travail, qui a été formé en 2017 pour promouvoir les soins palliatifs dans la communauté catholique, inclut des experts dans divers domaines liés aux questions de fin de vie. Le groupe travaille actuellement à élaborer des trousses de documents pour répondre aux questions concrètes des paroissiens afin de répondre plus efficacement aux préoccupations pastorales des patients, des soignants et des familles qui font face à une maladie en phase terminale et à la mort. Il est prévu que ce projet pilote sera réalisé en anglais et en français en 2020.

Les évêques ont reçu un rapport d'étape du Coordonnateur pour les causes des saints au Canada pendant une séance, et ils ont échangé sur leurs pratiques d'accompagnement pastoral inspirées par Amoris laetitia pendant une autre séance. Les évêques ont également discuté en profondeur leur relation pastorale avec les peuples autochtones, qui continue d'être une grande priorité de la Conférence.

Enfin, en prévision du prochain Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel qui aura lieu du 3 au 28 octobre à Rome, les évêques ont entendu des exposés présentés par les évêques délégués de la CECC et par deux jeunes Canadiens qui participeront comme auditeurs. L'Assemblée a également entendu des exposés du Cardinal Gérald Lacroix, archevêque de Québec et primat du Canada, désigné comme délégué par le pape François, et de Mgr Bryan Bayda, évêque éparchial ukrainien de Saskatoon, élu à titre de délégué par le Synode de l'Église catholique grecque ukrainienne.

L'Assemblée plénière se poursuivra jusqu'au vendredi 28 septembre 2018.

 
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcanada fr quicklink
DP FR Quick






FaitesUnDon
2018synod fr
Woman at the Well Photo
WMOF2018-Dublin-Ireland
Amoris Laetitia Reflection Guide FR
wydcanada fr logo
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.