images37.jpg

Déclaration de la CECC sur le Projet de loi C-407

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Réunis en Assemblée plénière, les évêques catholiques du Canada notent avec grande inquiétude l’intention du Gouvernement du Canada d’étudier le Projet de loi C-407 – Loi modifiant le Code criminel (droit de mourir dignement).

Alors que nos élus fédéraux s’apprêtent à rentrer à Ottawa pour la prochaine session parlementaire, nous tenons à marquer notre opposition ferme à ce projet de loi et nous demandons au Gouvernement et à tous les membres du Parlement de rejeter cette nouvelle  tentative de légalisation de l’aide au suicide et de l’euthanasie au Canada.

Ces pratiques fondées sur une conception erronée de la compassion et de la liberté constituent une menace extrêmement sérieuse qui concerne tous les citoyens, et particulièrement les plus vulnérables. Le bien commun exige que la société canadienne rejette le Projet de loi C-407, afin de maintenir l’essentielle confiance qui doit régner entre tous les citoyens.

En réponse aux souffrances physiques, affectives et morales des personnes de tous âges, particulièrement les grands handicapés et les grands malades, dont ceux en phase terminale, nous appelons tous les Canadiens et toutes les Canadiennes, y compris nos députés, à promouvoir plutôt les soins palliatifs et les soins de fin de vie. Une culture de la vie, dans laquelle chaque personne se sent responsable du bien-être des autres jusqu’à leur mort naturelle, devrait inspirer davantage notre système juridique.

Une question primordiale se pose à l’heure actuelle : comment les Canadiens et les Canadiennes, si sensibles aux abus dont sont victimes les personnes malades, handicapées, vieillissantes et vulnérables, pourraient-ils  même entrevoir la possibilité de légaliser l’abus le plus extrême qui soit, la mise à mort d’un autre être humain?

L’adoption du Projet de loi C-407 ou de tout autre projet de loi favorable à l’euthanasie et à l’aide au suicide serait un échec de société dramatique.



- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048
Mise à jour le Jeudi, 03 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.