image46.jpg

Début de l'Assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques du Canada

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(CECC – Cornwall)… Mgr Brendan M. O’Brien, archevêque de St. John’s et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a déclaré à plus de 80 de ses confrères réunis hier à Cornwall, dans le cadre de leur Assemblée plénière annuelle, que la dernière année s’était déroulée sous le signe des défis pour l’Église au Canada.

« Les derniers mois ont vu se déployer des controverses concernant des préoccupations éthiques et humaines fondamentales, a-t-il révélé. Ces débats portent sur les valeurs et les principes de fond qui façonnent la vie des personnes, le bien-être de nos collectivités et l’avenir de la société. »

Il faisait alors référence à l’implication de la CECC dans des débats d’actualité tels que les nouvelles techniques de reproduction, la redéfinition du mariage – dont la cause a récemment été entendue en Cour Suprême – et l’élection 2004 qui a vu la conférence épiscopale publier un document de réflexion sur la responsabilité et le discernement des citoyens en période électorale.

« Ces débats sont essentiels pour notre Église et notre société. Ils font voir comment la sécularisation continue d’ouvrir, mais aussi de fermer, des portes à la discussion sur les valeurs et les principes. Ils indiquent que la communauté chrétienne est profondément engagée, et profondément intéressée par sa mission de témoin dans le monde », a avancé Mgr O’Brien dans son rapport annuel.

« En dépit de la tendance actuelle à ne voir dans les droits humains qu’une série de prérogatives individuelles, ces débats montrent bien comment la dignité de la personne est inséparable du bien-être de la collectivité et du bien commun. »

Comme à l’habitude, Mgr Luigi Ventura, Nonce apostolique au Canada, était présent en lever de rideau de ces assises afin d’adresser quelques mots à ses confrères dans l’épiscopat. Énumérant les activités tenues au cours des douze derniers mois par la CECC, le représentant du Saint-Père au pays a rappelé la difficile tâche d’annoncer la Bonne Nouvelle en ce début de troisième millénaire. « Dans ce contexte, l’Évangile et ceux qui s’y réfèrent sont perçus comme à contre-courant, et peuvent même parfois devenir objet de marginalisation. C’est au témoignage et à la persévérance dans la communion ecclésiale qu’est confiée la tâche d’annoncer la bonté du message évangélique ».

En ce premier jour d’activités, les évêques ont abordé une pléiade de sujets dont certains constituent une préoccupation constante. Ainsi, ils ont pris connaissance de rapports d’étape concernant l’Organisme catholique pour la vie et la famille, la jeunesse, les vocations et Développement et Paix, l’organisme de solidarité internationale qu’ils ont eux-mêmes fondé il y a plus de 35 ans.

Il a aussi été question du Groupe de travail sur la révision du document De la souffrance à l’espérance sur les abus sexuels. Les deux coprésidents, Mgr Eugène Tremblay, évêque d’Amos, et Mgr James Weisgerber, archevêque de Winnipeg, ont révélé que le comité comptait travailler au moins un an de plus avant de présenter un rapport complet aux participants de la Plénière. Ils ont tour à tour brossé un tableau des activités accomplies au cours de la dernière année. Les 11 membres du groupe ont rencontré des victimes d’agressions et des spécialistes d’autres organismes appelés à œuvrer auprès d’enfants. Ils ont fait savoir qu’ils s’attardaient entre autres à établir des balises permettant de concevoir des environnements sécuritaires pour les activités pastorales, tant pour les participants que pour les intervenants.

Jusqu’à samedi, la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) tient sa rencontre annuelle qui permet à ses membres de faire le point sur divers dossiers d’ordre pastoral et financier.

La CECC est l'assemblée de tous les évêques catholiques du Canada. La Conférence soutient les évêques canadiens dans leur travail diocésain à l’aide de ressources et réflexions dans divers champs d’expertise. Elle s'occupe de dossiers et d'activités à caractère national et international et offre aussi aux évêques un lieu pour qu’ils puissent échanger sur leur ministère, sur la vie de l’Église et sur les grandes questions de l’heure.


- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mardi, 08 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.