images39.jpg

Journées mondiales de la jeunesse au Canada : Les évêques canadiens entreprendront des démarches auprès de Rome

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(Niagara Falls - CECC)... Les évêques catholiques canadiens, réunis dans le cadre de leur Assemblée plénière annuelle, qui se déroule à Niagara Falls jusqu'à demain, entreront en pourparlers avec le Conseil pontifical pour les laïcs pour l'obtention des Journées mondiales de la jeunesse en 2002. Les Journées mondiales de la jeunesse, initiées par le Pape Jean-Paul II en 1985, se tiennent à tous les deux ans dans différentes parties du monde.

Appelés à se prononcer par vote, à la suite de la présentation d'une étude de faisabilité réalisée au cours de la dernière année, les évêques ont décidé d'aller de l'avant avec ce projet. À la lumière des informations recueillies jusqu'à présent, il apparaît que la ville de Toronto possède tous les atouts pour être le lien d'accueil de cette grande manifestation. Les autorités municipales de Toronto et les gouvernements ontarien et fédéral ont aussi déjà manifesté leur intérêt dans ce projet.

À Rome

En novembre, comme le président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) le fait chaque année, le cardinal Jean-Claude Turcotte, archevêque de Montréal et actuel président de la CECC, se rendra à Rome pour visiter certains dicastères du Vatican. Il profitera de cette occasion faire connaître officiellement l'intérêt du Canada pour l'accueil des JMJ en 2002. Il rencontrera alors le cardinal James Francis Stafford, président du Conseil pontifical pour les laïcs, l'instance responsable de cet important événement. Pendant ce temps, au niveau national, la CECC mettra sur pied un comité représentatif des quatre régions pastorales canadiennes qui sera chargé d'analyser plus en détails ce qu'implique la présentation des JMJ au Canada. En avril 1999, les membres de ce comité présenteront un rapport au Conseil permanent de la CECC qui prendra alors une décision finale dans ce dossier.

Les évêques ont fait savoir que cet événement devait avoir un caractère national et réfléter la diversité canadienne. Ils ont affirmé leur volonté que tous les diocèses soient engagés dans la planification de l'événement, plusieurs d'entre eux devant être mis à contribution par l'accueil des délégués du monde entier, dans les jours précédant le grand rassemblement. Ces activités diocésaines, de nature pastorale et catéchétique, seraient préparés par et pour les jeunes.  Jusqu'à un million de jeunes se sont rassemblés à l'occasion des JMJ de Paris, en août 1997. Un tel rassemblement au Canada pourrait réunir autant de participants, à l'occasion de la messe de clôture, présidée par le Saint-Père.



- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mercredi, 09 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...