image1.jpg

Rapport 1997 de Mgr Francis J. Spence, président de la CÉCC

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

M. le cardinal Jean-Claude Turcotte,
chers membres de la Conférence,
distingués invités et observateurs,
membres du personnel de la Conférence,

Au tout début de notre Assemblée plénière, je désire attirer votre attention sur deux anniversaires que nous soulignerons au cours des prochains jours. Il y a d'abord le 30eanniversaire de l'Organisation catholique canadienne pour le Développement et la Paix,à propos duquel le Bureau de direction divulguera un message, demain. Dimanche, dans le cadre de la Journée missionnaire mondiale, nous profiterons de l'Eucharistie pour offrir notre action de grâces pour le 175e anniversaire de l'Oeuvre de la Propagation de la Foi.

Je désire également mentionner que la célébration liturgique que la Conférence souhaitait avoir pour souligner le 400e anniversaire de l'Union de Brest a été reportée à l'Assemblée plénière de 1998. L'année dernière, nos confrères de l'Église ukrainienne étaient en synode à Lviv; l'an prochain, nous pourrons avoir recours aux chorales et aux autres ressources de la région de Niagara Falls pour tenir une célébration liturgique selon le rite ukrainien.

Au cours de la dernière année, le gros du travail de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CÉCC) a été consacré à la préparation de deux événements de grande importance. Au cours de la Plénière, vous serez d'ailleurs informés des préparatifs en vue de la prochaine Assemblée spéciale du Synode des évêques pour l'Amérique. De plus, vous aurez la possibilité de vous exprimer, tant pendant les plénières que les réunions de Secteurs, sur la mise en marche du Grand Jubilé de l'An 2000.

Liens avec le Saint-Siège

Une semaine après l'Assemblée plénière de l'an dernier, le vice-président, M. le cardinal Jean-Claude Turcotte, le secrétaire général, M. Émilius Goulet, p.s.s, et moi-même participions à la visite annuelle auprès des dicastères du Saint-Siège. Vous avez d'ailleurs reçu copie du rapport de cette visite au tout début de l'année. Tout comme il en sera fait mention dans le rapport sur le Synode pour l'Amérique, j'ai également pris part, en compagnie de M. le cardinal Turcotte, à trois réunions du Conseil pré-synodal, à Rome. À titre de Président de la Conférence, j'ai aussi participé à une assemblée générale du Comité central du Grand Jubilé.

Au cours de l'un de mes séjours à Rome, j'ai visité la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements, afin de discuter du Lectionnaire canadien. Depuis ce temps, les corrections au Lectionnaire dominical de langue anglaise ont été approuvées par les membres de la Conférence et nous attendons maintenant la recognitio du Saint-Siège.

Nos attendons aussi la recognitio du Saint-Siège pour deux autres documents de notre Conférence: le Calendrier liturgique canadien et les Ordonnances canadiennes pour la Constitution apostolique Ex Corde Ecclesiae à l'intention des universités et collèges catholiques.

Parmi les consultations écrites du Saint-Siège auxquelles la Conférence a collaboré au cours de la dernière année, mentionnons le suivi de la Déclaration commune du Saint-Père et de l'archevêque de Canterbury, une enquête sur les institutions catholiques de soins de santé à travers le monde, une étude sur les différents moyens par lesquels l'Église assume sa mission pastorale et éducative sur les droits de la personne, et une discussion sur les perspectives de l'Église catholique en vue d'une stratégie globale des soins de santé.

Le Saint-Siège a en outre procédé à la nomination d'un certain nombre de personnes dont je désire faire mention. En premier lieu, en plus des dix délégués et des deux substituts qui ont déjà été élus comme membres du Synode spécial pour l'Amérique, et des deux membres de droit, M. le cardinal Jean-Claude Turcotte et Mgr Michael, Bzdel, C.Ss.R., le Saint-Père a nommé tout récemment trois autres Canadiens: Mgr Peter Sutton, o.m.i., et Mgr Jacques Berthelet, c.s.v., de même que le Secrétaire général francophone de la Conférence, M. Émilius Goulet, p.s.s. Finalement, le secrétaire général adjoint de langue française, M. Gérald Baril, agira comme porte-parole francophone du Saint-Siège pendant toute la durée du Synode.

En outre, le Saint-Siège a nommé quatre Canadiens au sein de ses organismes au cours de la dernière année. M. Raymond Boucher, président du Conseil national de Développement et Paix, a été nommé membre du Conseil pontifical Cor Unum; le P. Gilles Langevin, s.j., directeur du Bureau de théologie de la CÉCC, qui a complété un peu plus tôt cette année un deuxième mandat au sein de la Commission internationale de théologie, a été nommé membre du Conseil pontifical de la Culture; et Mmes Jennifer Leddy et Diane Dupras, co- directrices de l'Organisme catholique pour la vie et la famille, ont été nommées membres correspondants de l'Académie pontificale Pro Vita.

Rencontres internationales

Depuis l'Assemblée plénière de l'année dernière, la Conférence a participé à un certain nombre d'événements internationaux. En octobre 1996, les bureaux de direction et les secrétaires généraux des Conférences épiscopales américaines et canadiennes ont tenu leur rencontre annuelle à Montréal. À la fin de janvier, les membres du Bureau de direction et les secrétaires généraux se sont joints à leurs homologues de la Conférence épiscopale des États-Unis et du CELAM à Sainte-Lucie, pour la Rencontre interaméricaine. Du 25 mai au 1er juin, en compagnie de Mgr Matthew Ustrzycki et de l'abbé Gilbert Chabot, délégués canadiens, de même que de M. Émilius Goulet, p.s.s., je prenais part au 46e Congrès eucharistique international, à Wroclaw, en Pologne.

Au cours de l'été, en compagnie de plusieurs évêques et du secrétaire général, M. Émilius Goulet, p.s.s., j'ai participé à la 115e Convention suprême des Chevaliers de Colomb à Montréal, qui coïncidait avec le 100e anniversaire des Chevaliers de Colomb au Canada.

Un peu plus tard, au mois d'août, tout comme il sera fait mention dans le cadre de notre Assemblée plénière, quelque 2 400 jeunes et 19 évêques du Canada, en compagnie du secrétaire général, le P. Douglas Crosby, o.m.i., et du secrétaire général adjoint, M. Gérald Baril, participaient au XIIe Journées mondiales de la Jeunesse à Paris. La délégation canadienne comprenait aussi les deux délégués de la CÉCC au Forum international de la Jeunesse, quelques jours auparavant: Mlle Paula Lagacé, du Nouveau-Brunswick, et M. Daniel Moynihan, de l'Ontario.

En septembre dernier, M. le cardinal Turcotte et moi-même faisions partie de la délégation canadienne qui a accompagné Mme Aline Chrétien aux funérailles de Mère Teresa de Calcutta. Mgr Barry Curtis, évêque anglican de Calgary et président du Conseil canadien des Églises, était également du groupe.

Au tout début d'octobre, deux couples choisis par la CÉCC ont participé au congrès théologico-pastoral tenu conjointement avec la Rencontre mondiale du Saint-Père avec les Familles, à Rio Janeiro. Ces couples étaient composés de Mme Louise Couture et son mari M. Luc Chapleau, de Roxboro, dans le diocèse de Montréal, et de Mme Sharon Harland et son mari Robert, de Halifax.

Notre Conférence s'est aussi faite représenter à quelques autres congrès organisés par le Saint-Siège, en 1996 et 1997. En octobre 1996, M. Fabien Leboeuf, directeur général de Développement et Paix, a pris part à une session d'étude sur l'Année de la Charité prévue pour 1999. En avril dernier, le P. Eugène Lapointe, o.m.i., du département des Sciences de la mission à l'Université Saint-Paul d'Ottawa, a participé à une rencontre organisée par la Congrégation pour l'Évangélisation des Peuples portant sur les soins pastoraux aux membres du clergé et des communautés religieuses en provenance des pays en voie de développement.

En ce moment même, à l'invitation du Saint-Siège, Mgr John O'Mara, membre de la Commission d'éducation chrétienne du Secteur anglais, Mme Bernadette Tourangeau, directrice du National Office of Religious Education (NORE), et Mme Joanne Chafe, responsable du dossier de l'éducation des adultes à NORE, participent à un Congrès international de catéchisme à Rome.

Au cours des prochains mois, quatre rencontres internationales auront lieu en guise de suivi à la Conférence mondiale des Nations unies sur la femme, qui s'est tenue à Pékin, en 1995. Une de ces rencontres se déroulera à Toronto, le mois prochain. Trois observatrices canadiennes ont été nommées par le Saint-Siège pour cette rencontre: Mmes Diane Dupras et Jennifer Leddy, co-directrices de l'Organisme catholique poour la vie et la famille , et Mme Suzanne Scorsone, du diocèse de Toronto.

Événements au Canada

Il ne fait aucun doute que l'événement marquant de la dernière année a été l'adhésion à part entière de la CÉCC au sein du Conseil canadien des Églises. Cette adhésion, qui faisait suite à un appui massif de la part de tous les évêques du Canada, a été soulignée de manière formelle à l'occasion de l'Assemblée triennale du Conseil, qui s'est déroulée à Ottawa, en juin dernier. Parmi les membres de la CÉCC présents à cette Assemblée triennale, mentionnons NN.SS. Fred Colli, André Vallée, p.m.é., Vital Massé et Cornelius Pasichny, o.s.b.m., et moi-même, en plus de quelques membres du personnel de la CÉCC. Parmi ceux-ci, il y avait S. Donna Geernaert, s.c., directrice du Bureau pour l'oecuménisme et pour les affaires interreligieuses, dont les efforts et les énergies ont contribué pour beaucoup à la réalisation de ce projet. L'apport exceptionnel de S. Geernaert sera d'ailleurs reconnu de manière formelle plus tard aujourd'hui.

Au cours du mois de juin dernier, il y eut encore un autre événement d'importance, soit l'intervention du Regroupement catholique pour la santé, la justice et la vie devant la Cour suprême du Canada. Composé du Catholic Women's League of Canada, de l'Association canadienne des Chevaliers de Colomb, de l'Association catholique de la santé et de la CÉCC, le regroupement a insisté sur le fait qu'il est dans l'intérêt de l'état d'assurer la protection des enfants à naître. Nous attendons pour l'instant la décision de la Cour sur cette question. En plus de cette intervention, un outil de travail pastoral a été préparé avec la collaboration de l'Organisme catholique pour la vie et la famille. Ce texte, qui a pour titre "Réveil à la vie: une méditation", vous a été envoyé et l'on étudie actuellement la possibilité d'en faire une diffusion beaucoup plus large.

Afin d'aider la Conférence sur des questions de grande importance, trois nouveaux groupes ont été mis en place. Le Comité ad hoc sur le diocèses du Nord étudiera les besoins et les perspectives d'avenir des diocèses du Nord, de même que leurs liens avec les diocèses du Sud. Un autre groupe consultatif aura comme mandat d'informer et d'éclairer la Conférence sur les aspects pastoraux découlant de la situation politique au Canada. Un troisième groupe de travail se penchera sur l'éducation catholique et conseillera la CÉCC sur les déclarations et commentaires qu'elle pourrait formuler à la suite des développements qui surviennent à travers le pays.

De plus, le Groupe de travail ad hoc sur le sacrement de la confirmation poursuit son travail et fera des recommandations au Conseil permanent au cours de la prochaine année à la suite des données recueillies dans le cadre de son enquête sur les efforts et les expériences des diocèses en ce domaine.

Changements au Secrétariat de la CÉCC

Plusieurs changements sont survenus au sein des effectifs du Secrétariat de la CÉCC dans les derniers mois, certaines personnes nous ayant quittés et d'autres s'étant jointes à nous. Le secrétaire général adjoint de langue française, M. J. Fernand Tanguay, a terminé son mandat en janvier dernier et il a été nommé tout récemment Ambassadeur du Canada près le Saint-Siège. M. Gérald Baril lui a succédé au poste de secrétaire général adjoint, et M. Sylvain Salvas a pris la relève de M. Baril au Service des communications.

M. Michel Lalonde est le nouveau directeur des Services administratifs, en remplacement de M. Hervé De Jordy, qui est parti en juillet dernier. M. Kevin Ryall, qui avait la responsabilité du dossier des enfants au National Office of Religious Education, a lui aussi quitté la Conférence pour retourner dans l'enseignement.

En raison de son état de santé, la directrice du Service des éditions, Mme Claire Dubé, a dû prendre une retraite anticipée après quelque 30 années de service à la Conférence. Mme Johanne Gnassi assume pour l'instant l'intérim, tout en conservant ses fonctions de gérante de l'administration des publications et des droits d'auteur.

Deux autres employées de longue date profitent maintenant d'une retraite bien méritée: Mme Pierrette Warwick, du Bureau des affaires sociales, qui a travaillé à la Conférence pendant plus de 38 ans, et Mlle Patricia McKale, du Bureau des Secrétaires généraux adjoints, qui s'était jointe à la Conférence il y a plus de 31 ans. Les membres auront sans doute remarqué aussi qu'un certain nombre d'employés ont changé de poste au cours de la dernière année. C'est ainsi que Mme Anita Bissonnette a remplacé Mme Annette Arbique comme coordonnatrice de la Plénière; Mme Arbique a rempli cette fonction de manière remarquable pendant 25 ans.

Permettez-moi de vous communiquer aussi que le P. Gilles Langevin, s.j., ne peut prendre part à cette Assemblée, puisqu'il a dû subir mardi dernier une intervention chirugicale importante.

Conclusion

Tout en vous rappelant qu'il s'agit de mon tout dernier rapport à titre de Président, je désire souligner que ce qu'il était convenu d'appeler le Rapport annuel d'activités de la CÉCCest mantenant devenue une publication bisannuelle, qui correspond au terme entier de la présidence. Le Rapport d'activités 1996-1997 a d'ailleurs été publié tout récemment et il fait une rétrospective de tout ce qui a été accompli au cours des deux dernières années.

Je désire remercier les membres de la Conférence pour leur gentillesse et leur collaboration au cours des 24 derniers mois. De façon toute particulière, je profite de l'occasion pour exprimer ma plus sincère reconnaissance à l'endroit du vice-président, M. le cardinal Jean- Claude Turcotte, les co-trésoriers, NN.SS. Goudreault et Wiesner, o.m.i., de même que les Secrétaires généraux et tout le personnel de la CÉCC pour leur aide précieuse et leur engagement.

 
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk1

Monseigneur Vincent Nguyen est devenu le premier évêque canadien originaire de l'Asie orientale. Son arrière grand-père est un martyre vietnamien.