image45.jpg

Assemblée plénière de la CECC 2006 : Le Cardinal Theodore McCarrick propose une réflexion sur l'engagement dans la vie publique

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
cardinalmccarrick 
Les cardinaux, Marc Ouellet, archevêque de Québec, et Theodore Edgar McCarrick, archevêque émérite de Washington, D.C.
CECC – Cornwall… Enseigner sans crainte, dialoguer avec honnêteté et agir avec charité : tel est le triple rôle que doit assumer l’Église catholique vis-à-vis non seulement des leaders politiques qui sont catholiques, mais aussi de toute la structure politique. C’est ce qu’a soutenu le cardinal Theodore Edgar McCarrick, archevêque émérite de Washington, invité à parler « d’engagement dans la vie publique et la doctrine de l’Église » aux membres de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) réunis en Assemblée plénière à Cornwall jusqu’à vendredi.

En tant que pasteurs et guides, les évêques sont donc conviés à faire preuve de courage, de clarté et d’amour, « un amour qui implique le respect, la compréhension, la compassion, la vérité ». Un défi de taille dans un contexte social où les points de vue religieux semblent de plus en plus exclus de la place publique et où s’impose une « religion séculière », a-t-il dit dans son allocution.

« Cette espèce de construction anti-religieuse est un non-sens », soutient celui qui a présidé le groupe de travail de la conférence épiscopale américaine, qui s’est penché sur la question des catholiques engagés en politique. Un non-sens, « puisqu’il est impossible de prendre des décisions qui affectent la vie nationale sans les fonder sur des valeurs éthiques et morales qui, en général, s’enracinent dans des valeurs religieuses. »

La doctrine sociale de l’Église apporte ici un éclairage intéressant. Le cardinal McCarrick précise que cette doctrine n’a pas pour but d’imposer des façons de penser ou des modes de vie à ceux qui ne partagent pas la foi catholique. Elle cherche plutôt à contribuer à la poursuite de ce qui est juste, de « ce qui est en accord avec la nature de tout être humain ». L’Église a donc pour objectif de former la conscience des personnes engagées en politique, afin de les stimuler à agir selon les exigences de la justice.

Autres sujets

Plusieurs rapports d’activités ont fait l’objet de discussions au cours de l’après-midi du mardi 17 octobre, deuxième jour de plénière.

Les évêques ont longuement échangé sur le rapport concernant la gestion et la prévention des cas d’abus sexuels. Les délibérations à ce sujet se poursuivront d’ailleurs un peu plus tard cette semaine.

Le Conseil pour la réconciliation, la solidarité et la communion, qui travaille avec les communautés autochtones, a fait état de ses activités les plus récentes tout comme le Service des Éditions de la CECC qui rapporte des ventes de publications s’élevant à près de 2 millions $.
Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048
Mise à jour le Vendredi, 05 Mars 2010  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...