image8.jpg

Secours d’urgence pour la population syrienne : plus de 3,5 millions de dollars sont recueillis au Canada

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Bannervertical Syrie 2 FREn septembre 2015, avec l'appui de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), l'Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix (OCCDP), l'Aide à l'Église en détresse (AÉD) Canada et l'Association catholique d'aide à l'Orient (CNEWA) Canada, une campagne de collecte de fonds conjointe a été lancée visant à rejoindre toute l'Église du Canada afin de venir en aide aux réfugiés syriens qui cherchent asile et protection au Moyen-Orient et dans quelques pays d'Europe. À ce jour, la campagne conjointe a permis de recueillir plus de 3,5 millions de dollars. Le 7 janvier dernier, la ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé que la période de jumelage par le gouvernement fédéral des dons destinés au secours d'urgence pour la population syrienne a été prolongée jusqu'au 29 février 2016.

Développement et Paix – Caritas Canada a recueilli 2,2 millions de dollars en dons admissibles au Fonds de secours d'urgence pour la Syrie. L'organisme met en œuvre des projets d'aide humanitaire (incluant le soutien médical, les activités éducatives pour les enfants, la distribution de fournitures d'hiver, de biens de première nécessité, de bons alimentaires, d'aide au logement) et soutien des initiatives locales de promotion de la paix qui ont permis de venir en aide à plus de 600 000 Syriennes et Syriens. L'organisme agit principalement en Syrie, en Jordanie, au Liban et en Turquie, et travaille en collaboration avec des organisations partenaires locales, notamment les organisations Caritas de la région et le Service jésuite d'aide aux réfugiés. « Ces cinq dernières années, la population syrienne a connu d'énormes souffrances. Au fur et à mesure que la crise s'enlise, la population civile subit quotidiennement d'atroces violences. Le soutien et la solidarité des Canadiennes et des Canadiens sont plus nécessaires que jamais, à la fois pour fournir des secours, mais également pour appeler à une solution pacifique à ce conflit. Nous espérons qu'ils continueront à démontrer leur solidarité envers les 4,3 millions de Syriens réfugiés dans les pays limitrophes et les millions d'autres qui sont encore en Syrie », a déclaré David Leduc, directeur général de Développement et Paix – Caritas Canada.

L'Aide à l'Église en détresse (AÉD), a recueilli à ce jour 415 305 $. Les projets soutenus par l'AÉD en Syrie permettent d'aider des déplacés et des réfugiés à se payer un logement, des médicaments, du lait et des couches, en plus de vêtements chauds pour l'hiver. Il y a aussi des projets de reconstructions dans certaines villes comme Yabroud et Homs, parce que des chrétiens ont décidé de retourner dans leurs quartiers. « L'Église se tient à leur côté dans ce désir de réinvestir des lieux que les chrétiens habitent depuis les touts débuts du christianisme, et ce, malgré la guerre qui se poursuit », indique Marie-Claude Lalonde, directrice nationale de l'AED Canada.

Pour sa part, l'Association catholique d'aide à l'Orient (CNEWA) Canada a reçu environ 890 715 $ en dons, répartis en quatre catégories principales, dans le but d'aider les personnes dans le besoin en Syrie, en Jordanie et au Liban. « Les sommes recueillies vont permettre de livrer des fournitures d'urgence comme des articles pour les bébés, de la nourriture, de l'eau, des appareils de chauffage, des vêtements et des couvertures », a déclaré Carl Hétu, directeur national pour le Canada. « Les dons contribueront également à l'éducation des enfants, qui ont souvent manqué jusqu'à trois années de scolarité, aux soins de santé visant à soulager des conditions comme la dépression, le cancer, les accidents vasculaires cérébraux, des problèmes cardiaques et le diabète, de même qu'à apporter un soutien spirituel, notamment par des programmes de catéchèse pour les familles chrétiennes. »

Cette campagne de financement conjointe s'inscrit dans un effort constant des agences d'aide humanitaire et de développement du Canada. En date de mars 2015, l'OCCDP avait contribué 13 millions de dollars pour des projets en Syrie, incluant les fonds venant de ce qui était alors le ministère canadien des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, alors que l'AÉD avait recueilli à l'échelle mondiale 8 675 000 $ pour les Syriens dans le besoin. En 2014, CNEWA (Canada et États-Unis) avait envoyé 4 441 665 $ (US) pour aider les réfugiés syriens au Liban et les personnes déplacées en Syrie. Présentement, plusieurs paroisses catholiques au Canada concentrent leurs efforts de collecte de fonds pour aider à l'installation des réfugiés syriens dans les communautés à travers le pays.

L'Église engagée auprès des victimes du conflit
Selon le rapport présenté lors de la Conférence des pays donateurs, le 4 février dernier, à Londres, l'Église catholique s'est mobilisée dès le début de la crise par le biais du Conseil pontifical Cor Unum et de son réseau caritatif. Dans son intervention, Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les Relations avec les États du Saint-Siège, a affirmé qu'en 2015, l'Église a fourni une aide humanitaire de 150 millions de dollars en faveur de 4 millions de personnes, sans distinction ethnique ou confessionnelle. Il a également noté qu'une assistance financière serait de plus en plus nécessaire pour venir en aide aux réfugiés et aux communautés qui les accueillent en Jordanie, au Liban, en Irak, en Turquie et en Égypte.

Les liens pour faire un don d'ici le 29 février 2016 :

-Développement et Paix

-Aide à l'Église en détresse

-CNEWA Canada

Mise à jour le Mardi, 16 Février 2016  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Kit
Amoris Laetitia-FR
Euthanasia FR
life-giving-fr
Logo Jubile Misericorde
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...