image17.jpg

Des organisations catholiques nationales forment une coalition pour approfondir et promouvoir les relations avec les Autochtones : le « Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe »

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Guadelupe Circle-Web petitSept organisations catholiques canadiennes forment une coalition pour approfondir et promouvoir les relations avec les Autochtones. Réunis aux bureaux de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) à Ottawa, le 5 décembre 2016, pour leur première réunion officielle, les membres de la coalition ont approuvé l'énoncé de mission que voici :

« Le Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe est une coalition catholique regroupant des Autochtones, des évêques, des membres du clergé, des mouvements laïques et des instituts de vie consacrée engagés dans le renouvellement et la promotion des relations entre l'Église catholique et le peuple autochtone du Canada.

Le Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe a un quadruple objectif:

1. Offrir à ses membres une tribune où dialoguer et cultiver une compréhension approfondie des relations entre l'Église, le peuple autochtones et la spiritualité autochtone au Canada;

2. Faire office de porte-parole catholique sur les relations et le dialogue entre l'Église, le peuple autochtone et la spiritualité autochtone au Canada;

3. Aider les catholiques à s'engager dans le processus de Vérité et Réconciliation et ses Appels à l'action;

4. Réaliser des initiatives et des actions concrètes décidées d'un commun accord.

Le Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe, motivé par l'amour du Christ, est plein d'espérance pour l'avenir et se veut attentif à l'action de l'Esprit Saint dans notre monde, pour la gloire de notre Créateur et Père compatissant. »

Les membres institutionnels du Cercle sont le Conseil autochtone catholique du Canada (CACC), la CECC, la Conférence religieuse canadienne (CRC), l'Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix / Caritas Canada (OCCDP), la Société Saint-Vincent-de-Paul, les Chevaliers de Colomb et la Catholic Women's League of Canada. Outre deux représentants du CACC, son président, le diacre Rennie Nahanee et son vice-président, M. Irving Papineau, les membres autochtones sont Mme Rosella Kinoshameg, l'honorable Graydon Nicholas et Sœur Priscilla Solomon, C.S.J.

• Le diacre Rennie Nahanee est un aîné de la Première Nation Squamish et le coordonnateur du ministère auprès des Premières Nations de l'archidiocèse catholique de Vancouver.
• Odawa / Ojibwée de la Première Nation Wikwemikong, Mme Rosella Kinoshameg est l'ancienne présidente de l'Association des infirmières autochtones du Canada.
• M. Graydon Nicholas, né Malécite et élevé dans la Première Nation Tobique, est avocat, ancien juge de la Cour provinciale, et il a été lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick de 2009 à 2014.
• Sœur Priscilla Solomon, Ojibwée et Sœur de Saint-Joseph de Sault-Ste-Marie, est la coordonnatrice de sa congrégation pour la Foi et la Justice.
• Enseignant à la retraite, M. Irving Papineau est membre de la Première Nation Mohawk et président du conseil d'administration de la Bibliothèque et du Centre culturel d'Akwesasne.

Mme Kinoshameg et M. Nicholas sont membres fondateurs du CACC. Les autres membres du Cercle sont actuellement :

• le Père Peter Bisson, S.J., supérieur provincial des Jésuites du Canada anglais;
• Sœur Donna Geernaert, S.C., ancienne supérieure générale des Sœurs de la Charité de Halifax;
• Sœur Gloria Keylor, S.P., supérieure provinciale des Sœurs de la Providence de l'Ouest canadien;
• le Père Kennet Forster, O.M.I., supérieur provincial de la province Lacombe des Missionnaires Oblats de Marie-Immaculée;
• le Père Timothy Scott, C.S.B., directeur général de la Conférence religieuse canadienne.

Les membres représentant leur propre organisation de fidèles sont :

• Mme Colleen Martin, membre du Bureau de direction du conseil provincial de l'Ontario de la Catholic Women's League, qui siège aussi au conseil d'administration du Mikinakoos Children's Fund;
• Mme Josianne Gauthier, directrice du Service des programmes au Canada de l'Organisation catholique canadienne pour le Développement et la Paix;
• M. Graydon Nicholas, qui a été nommé par le Chevalier suprême des Chevaliers de Colomb, M. Carl Anderson;
• M. Jim Paddon, président du Comité pour la justice sociale du Conseil national du Canada de la Société Saint-Vincent-de-Paul.

Mgr Murray Chatlain, de l'archidiocèse de Keewatin-Le Pas, représente les diocèses du Nord du pays, et Mgr Donald Bolen, de l'archidiocèse de Regina, préside la Commission épiscopale de la CECC pour la justice et la paix. M. Gerry Kelly (ancien secrétaire du CACC) agit comme conseiller auprès du Cercle, qui reçoit également l'aide du secrétaire général de la CECC, Mgr Frank Leo, jr., C.S.S., et du personnel de soutien de la conférence épiscopale. Le Cercle est actuellement présidé par Mgr Douglas Crosby, O.M.I., président de la CECC et évêque de Hamilton, appuyé par Mgr Anthony Mancini, cotrésorier de la CECC et archevêque de Halifax.

Notre-Dame de Guadalupe a été proclamée patronne des Amériques par le pape Pie XII en 1946. Cette dévotion remonte à 1531 quand la Bienheureuse Vierge Marie apparut sous les traits d'une jeune Aztèque à Juan Diego, chrétien converti dont le nom autochtone était Cuauhtlatoatzin (« L'Aigle qui parle »). Le site de l'apparition portait le nom de colline de Tepeyac, localité qui fut ensuite intégrée à la Villa de Guadalupe, dans la banlieue de Mexico. L'endroit est aujourd'hui un sanctuaire marial international qui attire chaque année quelque 20 millions de pèlerins et d'autres visiteurs en réunissant des catholiques autochtones et non autochtones de toutes les Amériques. La dévotion authentique à Notre-Dame de Guadalupe démontre comment la foi catholique trouve à s'exprimer dans les cultures autochtones. En 2002, Juan Diego fut canonisé par l'Église catholique.

En mars 2016, en même temps que s'élaborait la proposition pour établir le Cercle, quatre de ses parties – la CECC, la CRC, le Conseil autochtone et l'OCCDP – ont publié conjointement deux documents importants : Une réponse catholique à l'Appel à l'action 48 de la Commission de Vérité et Réconciliation (CVR) (sur l'adoption et la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones) et La « doctrine de la découverte » et Terra Nullius : une réponse catholique concernant l'Appel à l'action 49 de la CVR. http://www.cccb.ca/site/frc/salle-de-presse/declarations-et-lettres/4446-reponse-catholique-a-lappel-a-laction-numero-48-de-la-commission-de-verite-et-reconciliation-et-aux-questions-relatives-a-la-l-doctrine-de-la-decouverte-r 


Énoncé de mission (PDF)

Guadelupe Circle-Web grand

Mise à jour le Lundi, 19 Décembre 2016  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.