image15.jpg

La fondatrice des Adoratrices du Précieux-Sang reconnue pour ses vertus héroïques

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Caouette AurélieMère Catherine-Aurélie-du-Précieux-Sang (née Aurélie Caouette, 1833 - 1905), fondatrice de la Congrégation des Religieuses Adoratrices du Précieux-Sang de l'Union de Saint-Hyacinthe, vient d'être reconnue par l'Église pour ses vertus héroïques. Le décret a été récemment autorisé par le Saint-Père, au cours d'une audience privée avec le Cardinal Angelo Amato, S.D.B., préfet de la Congrégation pour les causes des saints. Sa cause de béatification est ouverte dans le diocèse de Saint-Hyacinthe depuis novembre 1984.

Aurélie Caouette est née le 11 juillet 1833, mois consacré au Précieux Sang. En 1849, année du décret de l'ancienne fête du Précieux Sang, la jeune Aurélie est appelée à jouer le rôle de Catherine d'Alexandrie, lors de la distribution des prix au Couvent de la Congrégation de Notre-Dame. Son entrée dans le Tiers-Ordre dominicain, le 30 août 1854, et son admission dans la Confrérie du Précieux-Sang, le 21 mars 1858 ne suffisent pas à son besoin de prière et de pénitence. Le 14 septembre 1861, fête de l'Exaltation de la Croix glorieuse, elle fonde la Congrégation des Religieuses adoratrices du Précieux-Sang. Les quatre membres de la première communauté contemplative fondée au Canada logent d'abord dans la maison du père d'Aurélie. Le 14 septembre 1863, les religieuses s'établissent dans leur propre monastère. Le même jour, Aurélie Caouette prononce ses vœux religieux en prenant le nom de mère Catherine-Aurélie du Précieux-Sang et elle devient supérieure.

Déjà en 1866, avec 18 religieuses et 9 novices, elles entreprennent la construction d'un nouveau monastère à Saint-Hyacinthe. Plus tard, la congrégation érige plusieurs monastères aux États-Unis, ailleurs au Canada et également à La Havane, Cuba (1902). Mère Catherine-Aurélie du Précieux-Sang préside à l'inauguration de chacun d'entre eux. Tout en demeurant supérieure à Saint-Hyacinthe, elle est également nommée avec la permission du Saint-Siège supérieure générale à vie de la communauté. Elle meurt le 6 juillet 1905 au monastère à Saint-Hyacinthe.

Portrait : Gracieuseté du Centre Aurélie 

Mise à jour le Jeudi, 08 Décembre 2016  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.