image6.jpg

Changement dans les frontières des diocèses en Saskatchewan

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(CECC - Ottawa)... Sa Sainteté le pape Jean-Paul II a decrété aujourd'hui la suppression du diocèse de Gravelbourg et de l'Abbaye territoriale Saint-Pierre de Muenster, en Saskatchewan, qui sont dorénavant intégrés aux diocèses de Régina et de Saskatoon. Mgr Raymond Roussin, s.m. qui était jusque-là évêque de Gravelbourg devient évêque coadjuteur du diocèse de Victoria, en Colombie-Britannique. Quant à Mgr Peter Novecosky, o.s.b., qui était l'abbé ordinaire de Saint-Pierre de Muenster, il n'agira plus que comme supérieur du monastère bénédictin.

Les modifications

Le diocèse de Gravelbourg, établi comme diocèse francophone en 1930, verra la grande majorité de ses paroisses appartenir maintenant à l'archidiocèse de Régina, à l'exception d'un territoire situé au nord-ouest, qui sera plutôt transféré au diocèse de Saskatoon. L'Abbaye territoriale Saint-Pierre de Muenster, érigée comme Abbaye Nullius en 1921, sera fusionnée entièrement au diocèse de Saskatoon.

Pour sa part, l'archidiocèse de Régina cède une partie de sa région nord-ouest au diocèse de Saskatoon, complétant ainsi cette réorganisation territoriale. Ce réaménagement est le fruit d'un travail qui a débuté il y a trois ans, à l'invitation de son Excellence Mgr Carlo Curis, Nonce apostolique au Canada, alors qu'il s'adressait aux évêques canadiens réunis en Assemblée plénière en 1995, à Edmonton. Mgr Curis avait alors demandé l'examen des frontières diocésaines, là où la situation le commandait. En raison de changement d'ordre démographique, la viabilité du diocèse de Gravelbourg a été étudiée très sérieusement. Au même moment, l'abbé Peter Novecosky, o.s.b., faisait savoir que les moines de l'Abbaye Saint-Pierre de Muenster ne pourraient plus assurer, dans un avenir rapproché, le service pastoral aux paroisses de Muenster.

C'est ainsi qu'une réorganisation territoriale en Saskatchewan a été étudiée et finalement soumise au Vatican par la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) suivant les recommandations des cinq évêques de cette province. Ce projet avait aussi reçu auparavant l'approbation de la Conférence des évêques de l'Ouest qui comprend les membres de l'épiscopat du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta, de la Colombie-Britannique, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Ces réaménagements ayant été entérinés par Rome, les évêques de la Saskatchewan multiplieront les efforts afin de desservir les communautés francophones des trois diocèses provinciaux. La mise sur pied d'un comité conjoint de pastorale auprès des francophones des diocèses de Saskatoon, Régina et Prince-Albert, figure parmi les priorités.



- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mardi, 27 Juin 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.