image26.jpg

La situation au Timor Oriental : un appel à la prière et à la solidarité du président de la CECC

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Mémoire de Notre-Dame-des-Douleurs
Le 15 septembre 1999

Chers confrères évêques,

Les Conférences épiscopales d'Indonésie et de Nouvelle-Zélande ont invité les autres Églises particulières du monde entier à se rappeler, dans un esprit de solidarité et dans la prière, les souffrances du peuple du Timor oriental. Mgr Carlos Filipe Ximenes Belo, Administrateur apostolique de Dili, a aussi demandé à la communauté internationale de respecter les résultats du référendum tenu récemment au Timor oriental et de fournir une aide humanitaire, dont l'urgence ne cesse de grandir.

Dans un appel pressant lancé au cours du week-end dernier aux autres conférences épiscopales du monde entier, la Conférence des évêques d'Indonésie déclarait :

«Au Timor oriental, les gens sont massacrés systématiquement et beaucoup sont déplacés de force. Des centaines d'habitants ont été abattus et tués, y compris des prêtres, des religieux et des religieuses. Des milliers de personnes ont dû fuir le pays, devant les efforts généralisés déployés pour décimer la population.»

Dans une déclaration datée du 12 septembre 1999, la Conférence des évêques catholiques de Nouvelle-Zélande a elle aussi lancé un appel à la prière et à la solidarité :

« Chaque jour, le carnage se poursuit au Timor oriental. À chaque heure, on apprend la perpétration d'autres atrocités et d'autres actes barbares, la destruction inconsidérée de maisons, d'écoles, de cliniques, d'églises et de couvents...

Nous pleurons tous ceux et celles qui sont morts, nous pleurons les centaines, voire les milliers de personnes qui s'étaient réfugiées dans les églises et que la milice, foulant au pied le droit d'inviolabilité de ces sanctuairess, a brutalement abattues.»

L'agence de nouvelles ZENIT, basée à Rome, mentionne que 40 membres de Caritas Internationalisont été tués au Timor oriental, en plus de 15 prêtres et de 11 religieux et religieuses.

Dimanche dernier, dans un appel en faveur de la paix au Timor oriental, le Saint-Père a exhorté le monde à se tourner vers Marie, Mère de notre Seigneur : « Reine de la paix, nous te prions pour les morts, les blessés, les réfugiés et tous ceux et celles qui pleurent et qui souffrent».

Faisant écho à l'exhortation du Saint-Père et à la demande de nos confrères évêques du Timor oriental, d'Indonésie et de Nouvelle-Zélande, j'invite les évêques du Canada à demander aux membres de leur clergé et à leurs fidèles de soutenir les habitants du Timor oriental par la prière et autres gestes de solidarité.

Les évêques d'Indonésie et de Nouvelle-Zélande ont fait savoir qu'en mémoire des habitants du Timor oriental, ils avaient décrété que le 12 septembre serait un jour de deuil. Cependant, vu les difficultés pratiques qu'il y aurait à organiser rapidement une journée nationale de prières, je propose qu'au Canada, nous concentrions nos efforts sur les neuf jours qui iront du samedi 18 septembre au dimanche 26 septembre. D'un point de vue pratique, cette «neuvaine» donnera l'occasion aux pasteurs d'évoquer tout spécialement le Timor oriental, le 25 e ou le 26 e dimanche du Temps ordinaire, ou encore à ces deux dates.

Le 26 septembre, qui est le 26 e dimanche du Temps ordinaire, coïncide cette année avec la fête des Saints Martyrs canadiens et avec la Collecte nationale pour les besoins de l'Église du Canada. Il convient donc que les Catholiques de notre pays se souviennent du Timor oriental, à une date où ils évoqueront l'importance de la solidarité et du témoignage chrétiens.

En plus de soutenir par la prière leurs frères et soeurs du Timor oriental, les Catholiques du Canada peuvent exprimer leur solidarité de bien d'autres façons, comme par exemple :

  • en encourageant le Canada dans ses démarches en vue du déploiement immédiat d'une force internationale de maintien de la paix au Timor oriental, et de la mise en place de moyens efficaces pour lutter contre les violations des droits de la personne et pour répondre aux besoins du pays en matière de développement économique à long terme ;
  • en collaborant avec l' Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix(OCCDP) qui mène une campagne d'information sur le Timor oriental (d'autres renseignements seront communiqués par l'intermédiaire des représentants diocésains de l'OCCDP) ;
  • en envoyant des contributions financières à Développement et Paix, à l'intention expresse du «Timor oriental», afin d'appuyer les secours d'urgence que l'OCCDP destine à ce pays et le travail qu'elle y mène depuis longtemps.

Dimanche dernier, le Saint-Père a décrit la violence faisant rage au Timor oriental en ces termes : « [...] Une fois de plus, la dignité et l'esprit humains sont bafoués ! À la veille du début du troisième millénaire, un conflit fratricide tue de nouveau et détruit sans pitié! »

En préparation du Grand Jubilé de l'An 2000, le Pape Jean-Paul II, dans sa lettre apostolique Tertio Millennio Adveniente(TMA), invitait tous les Chrétiens à renouveler «... l'engagement pour la justice et pour la paix en un monde comme le nôtre, marqué par tant de conflits et par d'intolérables inégalités sociales et économiques... » (TMA, no 51).

En faisant mémoire des violents affrontements qui décirent le Timor oriental et plusieurs autres pays à travers le monde, il convient sans doute que nous travaillons tous à faire advenir dans le nouveau millénaire «une civilisation de l'amour, fondée sur les valeurs universelles de paix, de solidarité, de justice et de liberté, qui trouvent dans le Christ leur plein accomplissement.» (TMA, no 52)

Fraternellement dans le Christ,

+ Jean-Claude Cardinal Turcotte
Archevêque de Montréal
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

 


- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mercredi, 07 Juin 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.