image30.jpg

Les prochaines Journées mondiales de la jeunesse se tiendront au Canada

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(Ottawa - CECC)... Respectant la tradition de dévoiler l’identité de la ville qui accueillera les prochaines journées mondiales de la jeunesse (JMJ) lors de la toute dernière journée de l’événement, le pape Jean-Paul II a profité de la messe de clôture des JMJ de Rome pour faire savoir que Toronto a été choisie pour être l’hôte des jeunes catholiques du monde en 2002.

Dès que l’annonce a été faite, les quelque 4000 participants canadiens réunis à Rome ont manifesté leur joie et fait sentir leur présence parmi une foule évaluée entre un million et demi et deux millions de jeunes rassemblés pour le dernier jour des JMJ, sur le campus de l’université Tor Vergata, en banlieue de Rome.

Présent à Rome en compagnie de quelques confrères évêques canadiens, Mgr Gerald Wiesner, o.m.i., évêque de Prince George et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), a remercié le Saint-Père de faire confiance au Canada. Mgr Wiesner croit qu’un tel événement aura des retombées importantes pour l’Église catholique au Canada. «Accueillir un tel rassemblement constituera un défi et une bénédiction pour les Catholiques au Canada et, avec la grâce de Dieu, il générera un apport significatif au plan pastoral pour des générations à venir. »

Dans l’attente de cette annonce officielle, la CECC, qui avait fait une demande au Vatican il y a deux ans, se préparait déjà depuis quelque temps à l’organisation de cet événement. Le P. Thomas Rosica, c.s.b., dont la nomination comme directeur général des JMJ 2002 est effective depuis quelques mois, est déjà à l’oeuvre en compagnie de ces principaux lieutenants. D’ailleurs, plusieurs des membres du comité organisateur des JMJ 2002 sont à Rome depuis la mi-juillet pour se familiariser avec les rouages d’une telle organisation.

Les JMJ de Toronto se tiendront en juillet 2002. Avant la tenue des grands rassemblements auxquels participera le Saint-Père dans la ville Reine, les diocèses canadiens seront mis à ontribution puisqu’ils seront invités à accueillir des jeunes afin de permettre un contact réel entre les Canadiens et les pèlerins venant de partout dans le monde. Ce temps de partage privilégié entre jeunes de pays et cultures différents est considéré comme étant undes points forts des Journées mondiales de la jeunesse.

Le budget des JMJ 2002 est évalué à environ 20 millions de dollars. Les différents gouvernements, fédéral, provincial et municipal, se sont engagés à collaborer étroitement avec le comité organisateur afin d’assurer le succès de cette entreprise.

Le P. Tom Rosica, c.s.b., Directeur général des JMJ 2002 de Toronto, M. le Cardinal James Stafford, Président du Conseil pontifical pour les laïcs (responsable des JMJ), Mgr Gerald Wiesner, o.m.i., évêque de Prince George et Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

Mise à jour le Dimanche, 06 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.