image46.jpg

Début de la tournée pancanadienne des reliques de sainte Thérèse de Lisieux

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(CECC - Vancouver) – Dans le cadre d’une célébration présidée par Mgr Adam Exner, archevêque de Vancouver, à la Cathédrale Holy Rosary, alors remplie à pleine capacité, le grand reliquaire de sainte Thérèse de Lisieux a entrepris le 16 septembre 2001 son long périple à travers le Canada.

La visite des reliques de cette carmélite française morte de tuberculose en 1897, à l’âge de 24 ans, s’étendra sur une période de trois mois et rejoindra 45 des 63 diocèses catholiques de rite latin au Canada.  Au total, plus d’une entaine de villes du Canada accueilleront le reliquaire, qui contient une partie des ossements d’une des saintes les plus populaires de l’Église catholique.

Le Canada est le 22e pays à accueillir le grand reliquaire de celle que l’on se plaît à appeler la « Petite Thérèse » ou, en anglais, « The Little Flower ».  C’est en 1995 que les autorités ecclésiastiques de Lisieux ont accepté que les reliques de la jeune sainte entreprennent une tournée à travers le monde.  Au cours des six dernières années, les reliques ont été vénérées par des millions de personnes, en France, en Belgique, et en Hollande, mais aussi au Brésil, en Russie, au Mexique, aux Philippines et aux États-Unis.

Partout où le reliquaire de sainte Thérèse de Lisieux est accueilli, l’on est témoin de rassemblements grandioses et de manifestations populaires riches d’émotions de toutes sortes. Spontanément, les gens viennent se recueillir devant les humbles restes mortels de cette jeune religieuse entrée au Carmel de Lisieux à l’âge de 15 ans.  Dans son manuscrit autobiographique intitulé l’Histoire d’une âme, Thérèse Martin avait déclaré qu’elle «passerait son ciel à faire du bien sur la terre».  Au cours des 100 dernières années, des milliers de personnes ont été à même de constater que Thérèse tient promesse.

Les reliques séjourneront dans le diocèse de Vancouver pendant plus de six jours, après quoi elles seront transportées dans d’autres diocèses de la Colombie-Britannique, soit Victoria, Kamloops et Prince George, pour s’étendre ensuite à l’ensemble du Canada. La visite prendra fin le 14 décembre prochain à Halifax, après quoi le reliquaire reprendra la direction de Lisieux.

Le reliquaire est une véritable œuvre d’art faite de bois de jacanda et d’argent qui a été conçue par un artisan brésilien, en 1927.  Il pèse 135 kilos et mesure 1,5 m de longueur, 1m de largeur et 0,85 m de hauteur.

La dévotion envers sainte Thérèse de Lisieux est toujours aussi vivante aujourd’hui qu’elle ne l’était au moment de sa canonisation, en 1925.  Plus de 1 800 églises portent son nom à travers le monde, y compris une soixantaine au Canada.

Pour de plus amples informations sur cette visite, veuillez consulter le site internet de la Conférence des évêques catholiques du Canada au www.cccb.ca.



- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mercredi, 24 Mai 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.