image21.jpg

Intervention de Mgr Joseph Khoury au Synode : au cœur des mouvements migratoires, l’évêque doit être responsable de l’unité

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(CECC – Rome)… Tenant compte des difficultés que peut présenter l’émigration de fidèles des Églises orientales du Moyen-Orient vers l’Occident, Mgr Joseph Khoury, éparque des Maronites au Canada, affirme que l’évêque en pays d’accueil joue un rôle primordial au sein de ces communautés.

Mgr Khoury, en compagnie de quatre confrères évêques canadiens, participe actuellement au Synode des évêques qui se déroule à Rome, en présence du Saint-Père, et ce, jusqu’au 27 octobre prochain. Lui-même originaire du Liban et installé à Montréal depuis plusieurs années, Mgr Khoury explique que la « saignée migratoire » a des effets dramatiques sur les populations et elle « sème le désarroi aussi bien parmi les fidèles demeurant encore dans les territoires d’origine que parmi ceux qui les quittent et vont s’établir sous des cieux pour eux souvent inconnus. »

Bien que ces départs pour l’Ouest fragilisent la présence de la chrétienté sur les territoires d’origine, ce phénomène de migration peut devenir pour l’Église une occasion unique d’enrichissement. « En effet, si les immigrants issus des Églises d’Orient ont peu de moyens économiques, ils emportent avec eux un trésor, la foi, et un patrimoine de tradition spirituelle et religieuse qui peut enrichir les Églises d’Occident dans un échange de biens entre les Églises, véritable expression de la communion.»

L’évêque en pays d’émigration a donc la tâche de faire grandir les fidèles dans la communion, selon trois dimensions : la communion avec l’Église d’origine, la communion avec les Églises établies dans le pays d’accueil et la communion avec l’Église universelle. (cliquez ici pour lire le résumé de l'intervention de Mgr Joseph Khoury).

 

La Xe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques s’est ouverte à Rome le 30 septembre dernier et se poursuit jusqu’au 27 octobre. Cinq évêques canadiens y prennent part. Outre Mgr Khoury qui a reçu une invitation spéciale du Saint-Père pour y prendre part, les autres délégués canadiens, élus par leurs confrères, sont Mgr Gilles Cazabon, o.m.i., évêque de Saint-Jérôme, Mgr Raymond Lahey, évêque de St. George’s, Mgr Pierre Morissette de Baie-Comeau et Mgr James Weisgerber, archevêque de Winnipeg.

Un synode est une rencontre ou une assemblée religieuse à laquelle les évêques, rassemblés en présence du Saint-Père, ont la possibilité d’interagir les uns avec les autres dans la recherche commune d’orientations pastorales.

Durant les deux premières semaines de l’assemblée synodale, la seconde se terminant samedi prochain, chaque participant livre le contenu d’une intervention d’une durée maximale de huit minutes. Le choix du thème abordé est laissé à la discrétion de chaque intervenant. Par la suite, répartis par groupes linguistiques, les délégués entrent dans la phase des discussions qui mèneront à l’élaboration de propositions. Approuvées, après suggestions et amendements, elles seront ensuite remises à un conseil post-synodal constitué par le Saint-Père dont le travaux, au cours des mois suivant la clôture du Synode, conduiront à la publication de l’exhortation apostolique, le document papal né du Synode.

 


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mercredi, 24 Mai 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.