image9.jpg

De nouvelles destinations pour le reliquaire de sainte Thérèse de Lisieux

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(Ottawa – CECC)… Trois nouvelles haltes, Saint-Jean de Terre-Neuve, Sydney, en Nouvelle-Écosse et Rivière-du-Loup, au Québec, ont été ajoutées à la visite des reliques de sainte Thérèse de Lisieux au Canada.

La tournée canadienne qui a débuté à Vancouver le 16 septembre dernier se poursuivra jusqu’au 16 décembre prochain. À ce moment, le reliquaire contenant une partie des ossements de la sainte effectuera sa dernière sortie au pays en la cathédrale de Saint-Jean, à Terre-Neuve. La visite devait à l’origine se terminer le 14 décembre à Halifax, mais une prolongation a été accordée à la demande de Mgr Brendan O’Brien, archevêque du diocèse de Saint-Jean. Le reliquaire retournera par la suite à Lisieux, en France, son lieu d’appartenance.

Pour sa part, Sainte-Anne-de-la-Pocatière et Antigonish se sont ajoutés à la liste des diocèses canadiens qui auront accueilli le reliquaire. L’église Saint-François-Xavier, à Rivière-du-Loup, sera le théâtre d’un bref arrêt, le matin du 5 décembre prochain tandis que l’église St. Theresa, à Sydney, recevra la visite des reliques, le 11 décembre.

Les reliques de celle qu’on a surnommée « la petite Thérèse » parcourent actuellement le Québec après avoir attiré des foules importantes partout où elles sont passées. Par exemple à Montréal, durant trois jours à la fin d’octobre, plus de 50 000 personnes se sont déplacées à l’Oratoire Saint-Joseph pour se recueillir quelques instants aux côtés du reliquaire. Les organisateurs pensent que plus de deux millions de visiteurs auront participé à l’un ou l’autre des événements tenus dans le cadre de cette tournée au Canada.

Au cours des prochaines semaines, les reliques feront halte dans les diocèses de Sherbrooke, Nicolet, Trois-Rivières, Québec, Chicoutimi, Baie-Comeau, Labrador City-Schefferville, Rimouski et Sainte-Anne-de-la-Pocatière. À compter du 5 décembre, elles se transporteront dans les Maritimes où elles s’arrêteront successivement dans les diocèses d’Edmundston, Moncton, Yarmouth, Antigonish, Halifax et Saint-Jean de Terre-Neuve.

Sainte Thérèse de Lisieux (Thérèse Martin), est morte de tuberculose en 1897, à l’âge de 24 ans, après avoir passé neuf années au Carmel de Lisieux. Sa réputation de sainteté a gagné rapidement le monde entier à la suite de la publication d’un recueil de ses trois manuscrits, publié sous le titre de l’Histoire d’une âme. Déjà, au lendemain de sa mort, des faits extraordinaires, tels des guérisons humaines inexplicables et des conversions retentissantes, font accourir les pèlerins vers Lisieux. Elle fut béatifiée en avril 1923 et canonisée deux années plus tard, le 17 mai 1925. Le pape Jean-Paul II la proclamait docteur de l’Église, en octobre 1997, en reconnaissance de l’influence exceptionnelle de sa spiritualité à travers le monde.

Pour de plus amples informations sur cette visite, veuillez consulter le site internet de la Conférence des évêques catholiques du Canada (www.cccb.ca) qui coordonne cette tournée canadienne.



- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mercredi, 24 Mai 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.