image20.jpg

Forum de la CECC avec les associations catholiques nationales : L’Église catholique invitée à aller au large

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(CECC – Ottawa)… Concevoir l’inconcevable. Imaginer l’inimaginable. Le message est clair, fort et interpellant pour l’Église. C’est ce qui se dégage du Forum annuel de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) avec les associations catholiques nationales qui a eu lieu à Ottawa, les 31 mai et 1er juin derniers.

Des représentants d’une vingtaine d’organismes catholiques, dont la Conférence religieuse canadienne, la Catholic Women’s League, Développement et paix et les Chevaliers de Colomb ont participé à ce Forum, organisé par la Commission épiscopale pour les relations avec les associations du clergé, de la vie consacrée et du laïcat.

Le Père Richard Côté, O.M.I.
Le thème du forum « Avancer au large » qui est au cœur du document Novo Millennio Ineunte, publié par le pape Jean-Paul II au tournant du troisième millénaire, a servi de catalyseur aux discussions de cette fin de semaine. Devant les défis qui se présentent à l’Église catholique et aux associations nationales, cette thématique invite les chrétiens à plonger dans l’inconnu et à prendre des risques. Le P. Richard Côté, O.M.I., directeur du Bureau de théologie de la CECC, a lancé le débat en affirmant qu’il fallait se tourner résolument vers l’inventivité chrétienne. « La créativité, c’est faire quelque chose de nouveau à partir de deux choses qui n’avaient en apparence aucun lien en commun. Jésus a été un grand créateur. À plusieurs reprises, il a associé deux concepts disparates pour en faire une nouveauté extraordinaire. Prenez par exemple le lien qu’il a fait entre aimer Dieu et aimer son prochain ».

Le P. Côté a laissé entendre qu’il faudrait réussir à identifier chez les autres et en nous-mêmes les signes de l’Esprit Saint. « L’Esprit créateur, c’est en quelque sorte l’imagination divine. L’Esprit est la source même de toute créativité chrétienne. Et la créativité consiste à faire des liens. » Propos qu’a repris Mgr André Gaumond, archevêque de Sherbrooke et membre de la Commission épiscopale pour les relations avec les associations : « Une des tâches fondamentales de notre Église d’aujourd’hui est d’établir des liens. Pour ce faire, il faut revoir nos façons de transmettre la foi aux jeunes générations. Nous sommes sollicités à du nouveau même si cela suppose que nous ayons à faire face à des crises ou à divers problèmes. L’avenir de notre Église repose sur notre capacité d’avancer au large ».

Appelées à s’exprimer à partir du thème de la rencontre, plusieurs associations nationales ont affirmé que les défis auxquels elles sont confrontées les exhortent au changement. Entre autres, Développement et Paix veut être plus « cool » auprès des jeunes. La Catholic Women’s League s’engage à favoriser l’éclosion de petites communautés vivantes, à l’échelle humaine. Pour sa part, la Conférence religieuse canadienne (CRC) réfléchit à son avenir. « En 2015, fait savoir S. Jocelyne Fallu, F.D.L.S., secrétaire générale de la CRC, nous serons passés de 26 000 à 14 000 membres dont à peine 10 % auront moins de 65 ans. Il faut donc revoir la structure d’une organisation comme la nôtre et être attentifs aux signes de l’Esprit. »

Outre Mgr Gaumond, les trois autres membres de la Commission épiscopale, Mgr Brendan O’Brien, archevêque de St. John’s, Mgr Roger Ébacher, archevêque de Gatineau-Hull, et Mgr John Boissonneau, évêque auxiliaire à Toronto, ont également exposé ce qu’ils retenaient de la lettre apostolique Novo Millenio Ineunte. Mgr Boissonneau a par ailleurs rappelé que ce chemin obligé d’avancer au large sur la voie de l’évangélisation était l’affaire de tous les baptisés et non l’apanage de spécialistes.

Cet appel à l’inédit et à l’inventivité, les associations nationales veulent y répondre avec enthousiasme. Malgré les difficultés et l’incertitude qu’engendre souvent le changement, il se dégage du Forum un vent d’optimisme et d’espérance. « Il ne faut pas s’arrêter qu’aux problèmes mais toujours avoir en tête cette vision qui nous fait avancer au large, a dit Richard Haughian, de l’Association catholique canadienne de la santé. Si nous y croyons vraiment, notre créativité nous aidera à surmonter les difficultés ».

Cette rencontre annuelle permet aux associations et à la Commission épiscopale d’échanger de l’information sur des préoccupations communes et sur les activités de chacune des organisations. Elle permet aussi d’aborder une des priorités de la Commission. En 2002, le Forum a permis de réunir les associations suivantes :  les Chevaliers de Colomb, l’Association canadienne des commissaires d’écoles catholiques, l’Association catholique canadienne de la santé, l’Association des scouts du Canada, l’Association des universités et collèges catholiques du Canada, la Canadian Association of Ministries Programs, la Catholic Women’s League, la Conférence canadienne des instituts séculiers, la Conférence religieuse canadienne, Foi et Lumière, le Mouvement des femmes chrétiennes, la Pastorale universitaire catholique du Canada/Association canadienne d’étudiants et d’étudiantes catholiques, Développement et Paix, l’Organisme catholique pour la vie et la famille, la Société Saint-Vincent-de-Paul, l’Ukrainian Catholic Council et La vie montante.


- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Vendredi, 06 Octobre 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.