image1.jpg

Des évêques nommés à Québec et Gaspé

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(CECC – Ottawa)… (CECC – Ottawa)… Sa Sainteté le pape Jean-Paul II a procédé aujourd’hui à la nomination de deux évêques, Mgr Marc Ouellet, P.S.S., à Québec et Mgr Jean Gagnon, à Gaspé.

Mgr Ouellet succède à Mgr Maurice Couture, S.V., dont la démission présentée il y a un an, a été acceptée par le Saint-Père. Selon les exigences du droit canonique qui fixe l’âge de la retraite d’un évêque à 75 ans, Mgr Couture avait remis sa lettre de démission en novembre 2001. Le Souverain Pontife a toutefois nommé Mgr Couture, administrateur apostolique de Québec, jusqu’à la prise de possession de Mgr Ouellet.

Le nouvel archevêque de Québec est né en 1944, à Lamotte (diocèse d’Amos), au Québec, et a été ordonné prêtre en 1968, pour ensuite joindre la Compagnie de Saint-Sulpice. Il est titulaire d’une licence en philosophie de l’université Saint-Thomas d’Aquin, à Rome, et d’un doctorat en théologie de l’Université grégorienne de Rome. Il a occupé les postes de recteur du Grand Séminaire de Montréal, de 1990 à 1994, et du Saint Joseph’s Seminary d’Edmonton, de 1994 à 1997. Il a aussi été consulteur pour la Congrégation du clergé, de 1995 à 2000. Il fut président du département de théologie dogmatique à l’Institut Jean-Paul II de l’Université pontificale du Latran, à Rome, puis nommé secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens en mars 2001, poste qu’il a occupé jusqu’au moment de sa nomination à Québec.

Le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens est chargé de promouvoir, à l'intérieur de l'Église catholique, un authentique esprit œcuménique et de développer le dialogue et la collaboration avec les autres Églises et communions mondiales. Mgr Ouellet était le seul évêque canadien en service au sein de la Curie romaine.

En accédant au siège épiscopal de Québec, Mgr Ouellet devient ainsi Primat de l’Église catholique au Canada, titre conféré à l’archevêque de Québec puisque ce diocèse est le premier à avoir été érigé au pays. À ce titre, il devient de facto membre du Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), un groupe de 16 évêques qui est principalement responsable des grandes orientations de la Conférence, de la préparation et de la poursuite des projets importants.

Le diocèse de Québec compte 511 prêtres diocésains, 341 prêtres religieux, 3 771 religieux et religieuses, 85 diacres permanents et 235 laïques au service d’une population de plus de 902000 catholiques répartis dans 268 paroisses et missions.

Gaspé

Mgr Jean Gagnon, le nouvel évêque de Gaspé, sera en pays de connaissance. En effet, depuis juillet 2001, il cumulait la double tâche d’évêque auxiliaire à Québec et d’administrateur apostolique du diocèse de Gaspé, fonction dont l’objectif était d’assurer la bonne marche de la pastorale diocésaine durant la vacance du siège épiscopal de l’endroit.

Né le 21 mai 1941 à Saint-Joseph-de-Lauzon (Lévis), il a fait ses études classiques au Collège de Lévis et ses études théologiques au Grand Séminaire de Québec, où il a obtenu une licence en théologie. Détenteur de deux maîtrises, en théologie pastorale (Université Laval) et en missiologie (Université St-Paul), il a été ordonné prêtre en 1966 et évêque en 1998.

Après son ordination, il a été vicaire à la paroisse Sainte-Maria-Goretti (Charlesbourg), avant d'entreprendre une carrière dans le domaine de l'enseignement où il a occupé diverses fonctions au Collège de Lévis, de 1967 à 1996. Jusqu'à sa nomination comme évêque auxiliaire à Québec, il a occupé diverses charges presbytérales dans les paroisses Notre-Dame-de Québec, Notre-Dame-des-Victoires et Notre-Dame-de-la-Garde (diocèse de Québec). Mgr Jean Gagnon agit actuellement comme président de la Commission épiscopale des affaires sociales de la CECC.

Le diocèse de Gaspé compte 60 prêtres diocésains, six prêtres religieux, 171 religieux et religieuses, trois diacres permanents et 66 personnes mandatées occupant différentes responsabilités pastorales au service d’une population de plus de 94 000 catholiques répartis dans 66 paroisses et missions.

Mise à jour le Jeudi, 18 Mai 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.