image16.jpg

L’Église catholique au Canada et la question des abus sexuels : La CECC poursuit ses efforts en créant un groupe de travail

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

(CECC – Ottawa)… Comme annoncé à l’occasion de l’Assemblée plénière 2003 de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), la composition d’un Groupe de travail qui révisera les grandes orientations de l’Église catholique canadienne en matière d’abus sexuels commis par des membres du clergé a été complétée.

En 1992, la CECC est devenue la première conférence épiscopale au monde à publier des lignes directrices en cette matière. Depuis plus d’une dizaine d’années, ce document phare intitulé « De la souffrance à l’espérance » aura permis aux diocèses du Canada de se donner les normes les plus appropriées répondant aux standards de l’époque à l’égard du traitement des cas d’abus sexuels commis par des membres du clergé. À l’aide de cet outil, les diocèses canadiens ont ainsi pu établir des politiques concernant les abus sexuels et mis sur pied des programmes pastoraux pour accompagner les victimes et leurs proches.

Document de référence en ce domaine tant au Canada qu’à l’étranger, « De la souffrance à l’espérance » servira de base pour les travaux du Groupe qui, dans un premier temps, en fera la révision complète sur la base des expériences des diocèses et des développements mondiaux dans ce domaine.

En outre, les 11 membres du Groupe étudieront tout particulièrement les éléments suivants : les environnements sécuritaires pour le travail pastoral, particulièrement en ce qui a trait à la protection des enfants, la transparence et l’imputabilité. Cette étape accomplie, le comité fera par la suite des recommandations quant à d’éventuels changements aux politiques générales, au développement de ressources nécessaires et au suivi à faire dans le but de prévenir les situations où des abus pourraient survenir dans l’avenir.

Mgr James Weisgerber et Mgr Eugène Tremblay
Mgr James Weisgerber et Mgr Eugène Tremblay
Dans le but de réaliser son mandat, le Groupe de travail pourrait avoir recours à l’opinion d’experts, rencontrer des victimes ou des agresseurs et aussi recommander l’élargissement de son rôle. Un rapport final devrait être déposé d’ici la fin de 2004.

Mgr James Weisgerber, archevêque de Winnipeg, et Mgr Eugène Tremblay, évêque auxiliaire à Québec, présideront les travaux de cette équipe spéciale. Ils seront appuyés par un comité pluridisciplinaire de neuf autres membres, autant laïques que ministres ordonnés :

  • M. Benoît Bariteau, secrétaire général associé de la CECC et secrétaire du Groupe de travail;
  • M. l’abbé Benoît-Marc Boyer, avocat et canoniste de l’archidiocèse de Montréal;
  • M. Gilles Clavel, expert en matière de protection de la jeunesse de la région de l’Outaouais;
  • Mme Maxine Davis, associée au dossier sur les abus sexuels depuis 15 ans à l’archidiocèse de St. John’s, à Terre-Neuve;
  • Mme Rayleen De Luca, docteure en psychologie, spécialisée en pédo-psychologie, professeure à l’Université du Manitoba;
  • M. l’abbé Wallace Metcalfe, vice-président du National Federation of Presbyteral Councils (NFPC);
  • Mgr Roch Pagé, P.H., canoniste de l’Université Saint-Paul, à Ottawa;
  • Mme Sylvia Pegis Santin, docteure en sciences sociales et ancienne collaboratrice de la Conférence des évêques catholiques de l’Ontario;
  • P. Yvon Pomerleau, O.P., supérieur provincial des Dominicains de Montréal.


- 30 -


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Mercredi, 10 Mai 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.