image31.jpg

Le Conseil catholique autochtone pour la réconciliation verse plus de 100 000 $ en subventions

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

CECC – Cornwall… Dans son rapport annuel présenté à l’Assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques du Canada, le Conseil catholique autochtone pour la réconciliation (CCAR) fait état de contributions financières qui s’élèvent à plus de 100 000 $ en 2006.


Le Fonds pour la réconciliation, la solidarité et la communion – qui est administré par les membres du CCAR et financé par des diocèses et organismes catholiques – a permis d’accorder un appui financier à six projets à des fins de réconciliation. Le gros du financement, soit une somme de 75 000 $, a été versé à Revenir à l’Esprit, un programme qui a été mis en place pour répondre aux problèmes découlant des anciens pensionnats autochtones. Cette démarche, dont la popularité est sans cesse grandissante, s’adresse à des membres des Premières Nations, des religieuses et religieux, ou d’autres personnes qui ont pu été affectés par les événements survenus à l’époque des pensionnats.


Le premier des trois volets du programme comprend une démarche intensive de cinq jours au cours de laquelle des autochtones sont amenés à identifier la source de leurs souffrances et les moyens pour retrouver une certaine paix intérieure. Le deuxième volet, semblable au premier, s’adresse aux personnes « d’Église ». Les participants qui le souhaitent peuvent ensuite passer au troisième volet, où les deux groupes tentent d’établir un dialogue et de parvenir à un climat de réconciliation et de bonne entente.

Outre Revenir à l’Esprit, le Conseil a alloué en 2006 une aide financière de plus de 30 000 $ aux projets suivants :  

  • Pèlerinage annuel de Fountain Lake, Xaxlip First Nation, Lilooet, Colombie-Britannique.
  • Inner City Aboriginal Cultural Recovery, Victoria, Colombie-Britannique.
  • Journey to Wellness, Nisga’a Valley Heath, Ness Valley, Colombie-Britannique.
  • 8e Conférence annuelle Kateri Healing and Prayer, Ottawa, Ontario.
  • Traduction et publication du Nouveau Testament en attikamekw, Wemotaci, Québec.

Le Conseil catholique autochtone pour la réconciliation (CCAR) a été mis en place en 1998 par les évêques canadiens. Il vise à encourager le leadership autochtone dans la communauté chrétienne, à soutenir le processus de guérison et de réconciliation entre autochtones et non-autochtones, ainsi qu’à informer les évêques du Canada sur les sujets liés aux Premières Nations. Huit Autochtones provenant de toutes les grandes régions du pays siègent au Conseil, de même que Mgr Albert LeGatt, évêque de Saskatoon, et Mgr Bertrand Blanchet, archevêque de Rimouski.


En décembre dernier, le Conseil a publié une lettre à l’occasion de la Journée de prière pour les peuples autochtones. En plus de rappeler l’importance de la prière et de la solidarité entre autochtones et non-autochtones, la lettre en appelait à un changement systémique de la situation qui affecte les Premières Nations du Canada, comme par exemple les niveaux de pauvreté beaucoup plus élevés que dans le reste de la population, l’accès à un logement adéquat, les problèmes liés à la santé publique ou à la toxicomanie.


Le CCAR est fier d’avoir pu servir la Conférence des évêques catholiques du Canada au cours des neuf dernières années et espère continuer à appuyer de nouveaux projets.

 


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

Mise à jour le Vendredi, 05 Mars 2010  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.