image17.jpg

Mgr Thomas Collins est nommé archevêque de Toronto

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Mgr Thomas Collins
Mgr Thomas Collins
Le samedi 16 décembre 2006, le pape Benoît XVI a nommé Mgr Thomas Collins comme archevêque du diocèse de Toronto. Au moment de sa nomination, il était archevêque d'Edmonton.

Auparavant, le Saint-Père avait accepté la démission du Cardinal Aloysius Ambrozic, conformément au Code de droit canonique qui fixe l'âge de la retraite à 75 ans. Le cardinal aura servi son diocèse pendant près de deux années de plus puisqu'il célébrera son 77e anniversaire de naissance en janvier prochain. Il était archevêque de Toronto depuis 1990. Le pape Jean-Paul II l'avait élevé au rang de cardinal en 1998. En 2005, il participait au Conclave qui a mené à l'élection du pape Benoît XVI.

Le nouvel archevêque, Mgr Thomas Collins, est né en 1947 à Guelph, en Ontario. Il est licencié en Écriture Sainte de l'Institut pontifical biblique de Rome et docteur en théologie de l'Université grégorienne de Rome. Il a été ordonné prêtre en 1973 pour le diocèse de Hamilton. Parmi les nombreuses tâches pastorales que Mgr Collins a assumées depuis son ordination presbytérale, mentionnons celles de vicaire à la paroisse Holy Rosary, à Burlington, Ontario, et à la cathédrale Christ the King, à Hamilton. Avant d'occuper le poste de recteur du Séminaire Saint Peter's (London, en Ontario) en 1995, il y a enseigné l'Écriture Sainte et la théologie dogmatique, à partir de 1978, pour remplir ensuite la charge de doyen de la Faculté de théologie et de vice-recteur du Séminaire, de 1992 à 1995.

En mars 1997, il est nommé évêque coadjuteur du diocèse de Saint-Paul, en Alberta. En juin de la même année, il succède de droit à Mgr Raymond Roy comme évêque de ce diocèse. En février 1999, le pape Jean-Paul II lui confie une nouvelle mission en le nommant archevêque coadjuteur du diocèse d'Edmonton. En juin 1999, il en devient l'archevêque en titre à l'annonce de la retraite de Mgr Joseph McNeil. Deux ans plus tard, tout en conservant ses responsabilités à Edmonton, le Saint-Père le nomme administrateur apostolique du diocèse de Saint-Paul, charge dont il s'acquittera pendant quelques mois jusqu'à la nomination de Mgr Luc Bouchard comme évêque de ce diocèse.

Depuis une dizaine d'années, en tant que membre de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), Mgr Thomas Collins a participé activement aux travaux du Conseil permanent, du Comité des programmes et des priorités, du Comité épiscopal de la JMJ 2002, de la Commission épiscopale de théologie et de la Commission pour l'unité chrétienne, les relations religieuses avec les Juifs et le dialogue interreligieux. Il agit présentement comme évêque de liaison avec l'Association des collèges et universités catholiques du Canada.

Par sa nomination, Mgr Collins prend la direction du plus important diocèse du pays en terme de population avec ses quelque 1 630 000 catholiques. Au service de cette Église locale de 227 paroisses et missions, on dénombre 833 prêtres diocésains et religieux, 111 diacres permanents, 715 religieux et religieuses et 61 agents de pastorale.

Mise à jour le Mardi, 20 Octobre 2009  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.