image47.jpg

L'espérance au cœur de la seconde encyclique du pape Benoît XVI

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

spe_salvi_fr.jpgLe 30 novembre, le pape Benoît XVI a signé sa deuxième encyclique qui explore le thème de l'espérance.

Intitulé « Sauvés par l'espérance », le texte de Spe Salvi constitue une réflexion très personnelle du Saint-Père. On se souviendra qu'en 2006, moins d'un an après avoir été élu, Benoît XVI avait consacré sa première encyclique, Deus caritas est (Dieu est amour), au sens chrétien de l'amour et de l'engagement envers autrui.

Dans cette seconde méditation, le Souverain Pontife relève l'incompatibilité qui existe entre l'espérance chrétienne et l'individualisme dans la société. « Notre espérance est toujours essentiellement une espérance pour les autres », écrit-il. C'est en se demandant « que puis-je faire pour que les autres soient sauvés » que l'on fait « le maximum pour (son) salut personnel », déclare-t-il.

Benoît XVI affirme que la foi est espérance et qu'il existe des lieux privilégiés pour en faire l'apprentissage, en particulier dans l'action et dans la souffrance. « La mesure de l'humanité se détermine essentiellement dans son rapport à la souffrance et à celui qui souffre. Cela vaut pour chacun comme pour la société. Une société qui ne réussit pas à accepter les souffrants et qui n'est pas capable de contribuer, par la compassion, à faire en sorte que la souffrance soit partagée et portée aussi intérieurement est une société cruelle et inhumaine. Cependant, la société ne peut accepter les souffrants et les soutenir dans leur souffrance, si chacun n'est pas lui-même capable de cela et, d'autre part, chacun ne peut accepter la souffrance de l'autre si lui-même, personnellement, ne réussit pas à trouver un sens à la souffrance, un chemin de purification et de maturation, un chemin d'espérance. »

Selon le Saint-Père, la prière constitue sans contredit l'école de l'espérance. « Si personne ne m'écoute plus, Dieu m'écoute encore. Si je ne peux plus parler avec personne, si je ne peux plus invoquer personne - je peux toujours parler à Dieu. S'il n'y a plus personne qui peut m'aider - là où il s'agit d'une nécessité ou d'une attente qui dépasse la capacité humaine d'espérer, Lui peut m'aider. »

Une encyclique est une lettre qu'adresse le pape à l'ensemble des évêques catholiques du monde, et, par leur intermédiaire, aux prêtres, aux diacres, aux personnes consacrées et à tous les fidèles. Il s'agit d'un texte qui a le plus souvent valeur d'enseignement.

D'ici la mi-décembre, le Service des Éditions de la CECC publiera cet important texte du pape Benoît XVI. On peut commander dès maintenant cette encyclique au coût de 6,95 $ (plus taxe et frais postaux) en ligne à http://www.editionscecc.ca/, par courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , par téléphone au 1 800 769-1147 ou par télécopieur à (613) 241-5090. La première encyclique « Deus caritas est » est également disponible au même coût.

Mise à jour le Mardi, 20 Octobre 2009  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...