images37.jpg

Délégation de la Conférence épiscopale de la République démocratique du Congo en visite au Canada

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
parliamentlunch.jpg
Rencontre avec des parlementaires canadiens. De g. à d. : Mgr Fulgence Muteba, Mgr Brendan O’Brien, Mgr Fridolin Ambongo et S. Marie-Bernard Alima Mbalula.

(CECC – Ottawa)… Le 2 décembre dernier, dans le cadre d'une visite organisée par l’Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix (OCCDP), en collaboration avec la Commission des affaires sociales de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), une délégation comprenant une religieuse et deux évêques de la République démocratique du Congo (RDC) a tenu des rencontres avec des députés canadiens afin de les sensibiliser aux atrocités qui sévissent actuellement dans le sud-est du pays, près de Goma. 

« Notre peuple souffre et nous avons besoin de votre aide », a dit le chef de la délégation congolaise, Mgr Fridolin Ambongo, président de la Commission épiscopale Justice et Paix, lors d’un dîner-causerie avec des représentants de chacun des trois grands partis politiques fédéraux.

Les évêques congolais ont demandé que le Canada contribue à la force de maintien de la paix. « Les troupes qui composent actuellement la Mission de maintien de paix des Nations-Unies en RDC ne sont pas efficaces », a expliqué Soeur Marie-Bernard Alima Mbalula, secrétaire de la Commission épiscopale Justice et Paix. « De plus, les graves fautes en matière d’éthique qui ont été commises par les troupes de l’ONU ont ébranlé la confiance des populations locales. »

rencontrececc.jpg
Rencontre avec des représentants de la CECC et de Développement et Paix. De g. à d. : Mgr Luc Cyr, évêque de Valleyfield ; Mgr Fridolin Ambongo; Mgr Fulgence Muteba ; S. Marie- Bernard Alima Mbalula ; M. Denis Tougas, de l’organisme Entraide missionnaire.

La délégation congolaise a également exprimé le souhait que le Canada s'investisse dans l'aide humanitaire, dans le contrôle de l’exploitation des ressources naturelles et dans l’appui logistique, notamment en ce qui a trait à la formation des forces policières congolaises. Les trois membres de la délégation demandent aussi que l'on veille au respect des ententes qui ont été signées. « Il ne faut pas reléguer aux oubliettes les mécanismes de dialogue qui existent déjà », a insisté Mgr Fulgence Muteba, président de la Commission épiscopale des communications sociales.

Malgré la crise politique actuelle sur la Colline parlementaire, les délégués congolais, qui étaient alors accompagnés de Mgr Brendan O’Brien, archevêque de Kingston et président de la Commission des affaires sociales de la CECC, ont pu s'entretenir avec le Ministre des Affaires étrangères, M. Lawrence Cannon, qui s’est montré très attentif aux faits qui lui ont été exposés.

dinner-cropped.jpg
Les membres de la délégation congolaise partagent un repas avec des représentants de la CECC et de Développement et Paix.

Soeur Marie-Bernard Alima Mbalula a fait part des atrocités dont elle a été témoin: « Le viol est utilisé comme une arme de guerre. Cela constitue d'ailleurs une forme de génocide puisque la plupart des agresseurs sont atteints du VIH. En outre, depuis la reprise des hostilités cet automne, dans la province du Nord-Kivu, plus de 1,5 million de personnes ont dû fuir leur domicile. Près de Goma, j’ai vu plus de 25 000 personnes entassées dans des camps, sans abri et sans nourriture. J’ai même vu des femmes accoucher sous la pluie. »

Mise à jour le Mardi, 20 Octobre 2009  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.