image31.jpg

Nomination d’un nouvel archevêque à Montréal

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
lepineCardinal_Turcotte_2012(CECC – Ottawa)… Sa Sainteté le pape Benoît XVI a accepté, aujourd’hui, la démission de Son Éminence M. le cardinal Jean-Claude Turcotte et a nommé Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal. Au moment de sa nomination, Mgr Lépine était évêque auxiliaire à Montréal.   Le Cardinal Turcotte a assumé la charge pastorale de l’archidiocèse de Montréal pendant 22 ans.  En 2011, il a offert sa démission après avoir atteint l’âge de 75 ans, conformément au Code de droit canonique.  Avec l’annonce de l’acceptation de la démission du Cardinal Turcotte, le Saint-Père a également annoncé qu’il le nommait administrateur apostolique de Montréal, jusqu’à la prise de possession canonique du nouvel archevêque.

Né à Montréal le 18 septembre 1951, Mgr Christian Lépine a été ordonné prêtre le 7 septembre 1983.  Il a fait des études en théologie à l’Université de Montréal et en philosophie à Rome.  Il a d’abord exercé son ministère presbytéral en paroisse, à Saint-Joseph-de-Mont-Royal et à Notre-Dame-des-Neiges, pour ensuite travailler au service du Vatican, de 1998 à 2000.  De retour au Canada, il a été directeur du Grand séminaire de Montréal et, en 2006, il a été nommé curé des paroisses Notre-Dame-des-Champs et Purification-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie.  Le 11 juillet 2011, le pape Benoît XVI le nomme évêque auxiliaire à Montréal et son ordination épiscopale remonte au 10 septembre 2011. 

Le cardinal Jean-Claude Turcotte est né à Montréal le 26 juin 1936 et est ordonné prêtre le 24 mai 1959.  Au retour d’une année d’études en pastorale sociale aux Facultés catholiques de Lille en France, il occupe le poste d’aumônier diocésain de la Jeunesse indépendante catholique féminine, ainsi que du Mouvement des travailleurs chrétiens (1965-1967). De 1967 à 1974, il est chargé de diverses fonctions à l’Office du Clergé. En 1974, il devient directeur de l’Office de Pastorale paroissiale et en 1977, procureur du diocèse. En 1981, l’archevêque de Montréal, Mgr Paul Grégoire lui confie le mandat de vicaire général du diocèse et de coordonnateur général de la pastorale.

Le 15 avril 1982, le pape Jean-Paul II le nomme évêque de Suas et auxiliaire de l’archevêque de Montréal. Il reçoit l’ordination épiscopale des mains de Mgr Paul Grégoire le 29 juin 1982.  Le 17 mars 1990, le pape Jean-Paul II le nomme archevêque du diocèse de Montréal.  Le 30 octobre 1994, Sa Sainteté le pape Jean-Paul II annonce sa nomination au titre de cardinal de la Sainte Église Romaine. À Rome, le 26 novembre suivant, il est introduit au Collège des Cardinaux. Au cours de ses 30 années d’épiscopat, le Cardinal Turcotte a été pendant plus de 20 ans membre de droit du Conseil permanent de la CECC et président de la conférence épiscopale de 1997 à 1999.  Enfin, à titre de membre du Collège des cardinaux, il a été membre du Conseil pontifical des communications sociales, de la Congrégation pour la cause des Saints, de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples et de l’Assemblée spéciale pour l’Amérique du Synode des évêques.

L’archidiocèse de Montréal, le deuxième en importance au Canada avec une population catholique de 1 494 132, compte 214 paroisses et missions qui sont desservies par 440 prêtres, 572 prêtres religieux, 3 678 religieux et religieuses, 96 diacres permanents ainsi que 105 agents et agentes de pastorale.

Mise à jour le Lundi, 26 Mars 2012  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...