image47.jpg

« Loué sois-tu, mon Seigneur »: Lettre encyclique du pape François sur la sauvegarde de la maison commune

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

pope  francisLe 18 juin 2015, lors d'une conférence de presse au Service de presse du Vatican, le Saint-Siège a présenté la deuxième Lettre encyclique que le pape François a publiée depuis le début de son pontificat. Intitulée « Loué sois-tu, mon Seigneur » (Laudato si'), la question centrale posée par le Saint-Père est : « Quel genre de monde voulons-nous laisser à ceux qui nous succèdent, aux enfants qui grandissent?» (Numéro 160). Le pape François continue : « Cette question ne concerne pas seulement l'environnement de manière isolée, parce qu'on ne peut pas poser la question de manière fragmentaire. Quand nous nous interrogeons sur le monde que nous voulons laisser, nous parlons surtout de son orientation générale, de son sens, de ses valeurs. » Le Saint-Père ajoute, « Si cette question de fond n'est pas prise en compte, je ne crois pas que nos préoccupations écologiques puissent obtenir des effets significatifs. »

Laudato si' est divisée en six chapitres : « Ce qui se passe dans notre maison »; « L'Évangile de la création »; « La racine humaine de la crise écologique »; « Une écologie intégrale»; « Quelques lignes d'orientation et d'action »; « Éducation et spiritualité écologiques ». Dans l'introduction de l'encyclique, le Saint-Père lance cet appel : « Le défi urgent de sauvegarder notre maison commune inclut la préoccupation d'unir toute la famille humaine dans la recherche d'un développement durable et intégral, car nous savons que les choses peuvent changer. Le Créateur ne nous abandonne pas, jamais il ne fait marche arrière dans son projet d'amour, il ne se repent pas de nous avoir créés. L'humanité possède encore la capacité de collaborer pour construire notre maison commune. » (Numéro 13) Le pape François ajoute qu'il souhaite « saluer, encourager et remercier tous ceux qui, dans les secteurs les plus variés de l'activité humaine, travaillent pour assurer la sauvegarde de la maison que nous partageons. »

Pour accompagner la Lettre encyclique, la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a préparé une liste de ses déclarations et textes récents à propos de l'environnement, de même qu'une liste des récentes déclarations communes avec les autres Églises chrétiennes et également avec les autres Conférences épiscopales. La liste des textes communs inclut également les liens aux récentes ressources de l'Organisation catholique canadienne pour le développement et la paix (OCCDP). Des copies imprimées de la Lettre encyclique seront en vente aux Éditions de la CECC dans les prochaines semaines.

Lien à la Lettre encyclique

Liste des déclarations et textes récents de la CECC à propos de l'environnement (PDF)

Liste des déclarations communes signées par la CECC, et les ressources de Développement et Paix (PDF)

Lien à la page spéciale de Développement et Paix

Lien à la vidéo "A Life-Giving Ecology For All" (en anglais seulement) (la première d'une série de 12 vidéos inspirées et basées sur le texte de la CECC de 2013 : « Bâtir une nouvelle culture – Thèmes centraux dans l'enseignement récent de l'Église sur l'environnement »)

Liens à Télévision Sel + Lumière
The Ecology Encyclical: Care for Our Common Home (en anglais seulement)

Lien à la série documentaire de Télévision Sel + Lumière : Creation (en anglais seulement)

Mise à jour le Jeudi, 18 Juin 2015  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.