image21.jpg

Lettre sur la vente de réacteurs nucléaires CANDU à la Chine

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Madame A. Anne McLellan
Ministre des Ressources naturelles du Canada
Edifice ouest, bureau 323
Chambre des communes
Ottawa, ON K1A 0A6

Madame McLellan,

Je vous écris pour m'enquérir de la vente à la Chine, par Énergie atomique du Canada Ltée (EACL), de deux réacteurs nucléaires CANDU de 700 mégawatts.

Votre gouvernement a dû répondre à quelques questions à la Chambre des Communes au sujet de la performance plus que déplorable de la Chine dans le domaine des droits de la personne. Nous sommes préoccupés par le rapport d'Amnistie internationale selon lequel "la situation en Chine est très grave: loin de s'améliorer, elle se détériore." Nous sommes convaincus que la vente d'une technologie susceptible de servir à des fins militaires oblige le Canada à faire preuve de responsabilité morale et à s'assurer que le client promeut les droits de la personne sur son territoire et qu'il respecte les traités internationaux dont il est signataire.

À ce sujet, nous sommes rassurés que le Canada exige la signature d'un accord de coopération nucléaire, avant d'autoriser la vente de technologie nucléaire. Nous comprenons cependant qu'en vertu de cet accord l'acheteur doit utiliser ces équipements et cette technologie uniquement à des fins pacifiques et non explosives. L'accord entre la Chine et le Canada a été signé en 1995, lors du voyage du premier ministre Chrétien en Chine. Pourtant, après l'annonce tardive mais bienvenue de la décision française de mettre fin à ses essais nucléaires dans le Pacifique Sud, la Chine reste la seule puissance nucléaire déclarée à maintenir ses essais nucléaires.

Une situation aussi contradictoire offre au Canada l'occasion de faire avancer la paix dans le monde, le respect des droits de la personne et la responsabilité environnementale. Le Canada peut et doit refuser de vendre sa technologie nucléaire à la Chine, tant que la situation des droits ne s'y sera pas radicalement améliorée et tant que la sauvegarde de l'environnement, y compris la destruction sécuritaire des déchets, n'aura pas été garantie. Et le Canada ne doit certainement pas vendre de réacteurs CANDU à la Chine, tant que ce pays n'aura pas mis fin à ses essais nucléaires (que ce soit à des fins militaires ou à des fins soi-disant "pacifiques".) Nous vous invitons à rendre les mesures appropriées à cet égard.

Veuillez agréer, Madame McLellan, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

+ François Thibodeau, c.j.m.
Évêque d'Edmundston
Président
Commission épiscopale des affaires sociales, CÉCC 


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Vendredi, 05 Mars 2010  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.