image6.jpg

Lettre adressée à l'honorable Lloyd Axworthy, Ministre des affaires étrangères et du commerce international, par Mgr James Weisgerber, Président de la Commission des Affaires sociales de la CECC, demandant que le Canada mette fin aux sanctions économiques

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Monsieur Lloyd Axworthy
Ministre des Affaires étrangères
et du Commerce international
125, Promenade Sussex
Ottawa, ON K1A 0G2

Monsieur le Ministre,

À l'occasion du dixième anniversaire de l'imposition des sanctions contre l'Irak (le 6 août), je voudrais ajouter la voix des évêques du Canada à la clameur grandissante de l'opinion publique canadienne, qui exige qu'on mette fin immédiatement à l'horrible embargo économique qui frappe le segment le plus vulnérable de la population irakienne.

Une action internationale ferme et coordonnée a certes sa place dans la défense des droits humains pour prévenir l'agression entre États, mais les conventions de Genève interdisent spécifiquement de prendre des innocents pour cible d'une stratégie de guerre. Au départ, les sanctions avaient pour objectif avoué de contraindre l'Irak à évacuer le Koweït. Rappelons que cet objectif a été atteint en mars 1991.

Un ancien coordonnateur de la mission des Nations unies en Irak affirme aujourd'hui que l'embargo parrainé par l'ONU contribue à un génocide causant chaque mois la mort de 4000 à 5000 enfants. Plusieurs délégations canadiennes et des porte-parole des Églises locales nous ont parlé des souffrances incroyables et inutiles causées par cette politique. Les systèmes d'éducation et de santé sont en ruines, un enfant sur quatre souffre de malnutrition chronique, et la première cause de maladie et de mortalité vient de ce qu'à la suite de la campagne massive de bombardements et à cause de l'actuelle pénurie en ressources pour réparer et entretenir les infrastructures, seulement 41 pour cent de la population peut compter avoir accès à de l'eau potable.

Sans vouloir aucunement défendre les actions pernicieuses des autorités irakiennes, qui doivent porter la responsabilité de gestes qui ont causé la perte de leur peuple, nous croyons que le temps est venu depuis longtemps de mettre un terme à cet embargo économique accablant. Nous vous demandons de répondre favorablement et de donner suite rapidement au rapport du Comité permanent des Affaires étrangères et du commerce international, déposé le 12 avril 2000. Nous vous prions aussi d'intervenir avec fermeté pour que s'arrêtent les bombardements qui se poursuivent, à l'instigation des États-Unis, dans le nord et le sud de l'Irak, et de vous engager à trouver une solution au problème des tonnes de déchets d'uranium appauvri, abandonnées par les armées de l'alliance à la fin des hostilités.

En cet anniversaire, nos pensées et nos prières vont à ceux et celles qui souffrent et qui réclament un changement en Irak, changement qui entraînerait un renforcement des droits humains et des libertés politiques et une amélioration des conditions de vie économique et sociale. Pour répondre à leur appel, il nous semble primordial que le Canada fasse preuve de leadership dans cet urgent dossier international en éliminant cet embargo aux conséquences désastreuses.

Avec l’assurance de mes sentiments les meilleurs,

Mgr V. James Weisgerber
Archevêque de Winnipeg
Président de la Commission épiscopale des affaires sociales
Conférence des évêques catholiques du Canada


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Mercredi, 16 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.