image35.jpg

Message de Noël du Président de la CECC : Paix sur terre !

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Mgr Jacques Berthelet, C.S.V.La fête de Noël guide nos regards vers Bethléem comme symbole de la paix. La liturgie de la Nativité loue, avec Isaïe, « le Prince de la Paix ». Elle nous fait chanter avec les bergers « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre à ceux qu’Il aime » et les chrétiens de toutes langues entonnent jusque dans leurs foyers : « Ô nuit de paix, sainte nuit ». Ainsi, parmi tous les messages qui foisonnent en ce temps de Noël, celui du don de la paix apparaît le plus précieux, mais aussi combien fragile. Il suffit, pour s’en rendre compte, de penser aux événements du 11 septembre dernier, à la réponse qui s’en est suivie en Afghanistan, aux conflits qui perdurent au Moyen-Orient, dans le pays même qui a vu naître Jésus, en République démocratique du Congo, au Soudan et dans quelques dizaines de pays du monde où la paix n’arrive pas à s’établir de façon stable et durable.

La paix ne se réduit jamais à de simples vœux. Pour ceux qui ont fait la rencontre du Christ vivant, l’appel à devenir des artisans de paix s’impose comme une voie de bonheur, ainsi que nous le montre éloquemment le Sermon sur la montagne. Pourquoi ce message est-il important ? Sans doute parce que la paix ne peut s’instaurer que sur la base de la justice et que sans la justice et la paix un développement humain authentique est impossible. Avec la paix, des chemins s’ouvrent dans nos cœurs pour que se tissent des liens de fraternité entre tous les humains. En affrontant le mal, elle en dissipe les forces. Elle donne aux peuples de vivre véritablement et de vivre heureux.

Comme tout ce qui est beau et a du prix, la paix ne subsiste que lorsqu’elle est chérie, valorisée et protégée. Elle résulte d’une foule de gestes et d’attitudes qui se traduisent en engagements concrets en faveur de la justice, en attentions délicates envers le prochain, si différent soit-il.  Mais qui est invité à devenir artisan de paix ? Nous pensons bien sûr, en premier lieu, à ceux qui détiennent le pouvoir politique et économique. Appelés à la sagesse, au courage et à la générosité, ils ont la responsabilité d’apporter une solution aux problèmes accablants de la violence, de l’injustice, de l’inégalité, de la pauvreté et de la discrimination. Or, tout comme nous, ils détiennent en eux-mêmes à la fois la capacité de réaliser un bien merveilleux et celle de faire des erreurs, voire de commettre des fautes tragiques. Aussi, comme citoyens sommes-nous appelés à faire notre part en nous tenant debout sur les chemins de la paix même quand nos gestes ne sont ni populaires ni apparemment profitables. Dans toutes les sphères de nos relations humaines, le souci de la paix doit pouvoir trouver le moyen de s’exprimer. En ce temps de Noël, nous avons une occasion privilégiée de poser des actes d’amour gratuit qui deviendront souvent déclencheurs de bonté contagieuse et de bonheur. C’est là qu’habite la paix !

Comme chrétiens, nous savons bien que dans cette œuvre de paix, nous ne sommes pas seuls. Le Seigneur nous a donné sa Parole et Il marche à nos côtés: « Je vous laisse la paix. Je vous donne ma paix ». Cette paix nous est donnée pour que nous la partagions. Comme le pain. Celui-ci nous est donné pour que nous le multipliions. Bethléem signifie : « la maison du pain ». Pain et paix vont de pair. Noël est la fête du pain partagé et de la paix donnée.

En célébrant cette année la fête de Noël, puissions-nous recevoir la sagesse et le courage d’être les témoins dont l’époque actuelle, à la fois si douloureuse et magnifique, a un immense besoin.

Que le Dieu de la Paix vous bénisse en abondance ! 

+ Jacques Berthelet, C.S.V.
Évêque de Saint-Jean-Longueuil
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Mardi, 15 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.