image45.jpg

Lettre à l'ambassadeur d'Israël au Canada : Inquiétudes du président de la CECC à l'égard d'incidents survenus en Israël

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

[Traduction]

Son Excellence M. David Sultan
Ambassadeur d’Israël au Canada
Pièce 1005, 50, rue O’Connor
Ottawa, ON K1P 6L2

Excellence,

Nous avons appris récemment que les forces militaires d’Israël ont fait obstacle aux visites pastorales du Patriarche latin de Jérusalem, Sa Béatitude Michel Sabbah, et de l’évêque auxiliaire à Jérusalem, Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo.

Selon les informations qui nous ont été fournies, les soldats israéliens ont empêché le Patriarche Sabbah de faire une visite pastorale à Ein Arik, aux alentours du  9 mars 2001.  Un peu plus tôt cette année, le 9 janvier, des soldats ont fait feu sur une auto transportant Mgr Marcuzzo, de même que son secrétaire, le P. Élie Kurzum, et le pasteur de Shefa Amer, alors qu’ils essayaient de franchir un poste de contrôle frontalier dans le but d’effectuer une visite à Zababdeh, en Cisjordanie.  On nous dit que leur automobile arborait le drapeau du Saint-Siège.

Il paraît que les Forces armées d’Israël se sont excusées d’avoir fait obstruction à la visite pastorale du Patriarche Sabbah.  Il paraît aussi que le ministre de la Justice et de la Religion, M. Yossi Beilin, de même que le ministre des Sciences, de la Culture et des Sports, M. Matan Vilnai, ont présenté des excuses à Mgr Marcuzzo pour les incidents dont il a été victime.

Tout en appréciant que des excuses aient été faites par le gouvernement d’Israël, à titre de président de la Conférence des évêques catholiques du Canada je désire vous faire part que les fidèles et les pasteurs de l’Église catholique au Canada sont très préoccupés par ces actes d’ingérence.  Ceux-ci vont à l’encontre des principes de la diplomatie, ils entravent la liberté d’action et l’exercice de la liberté religieuse – même par des chefs religieux  --, et sont conséquemment la cause injustifiée de sanctions collectives.

Étant donné la gravité de ces préoccupations et afin d’aider notre Conférence épiscopale à répondre aux demandes qui lui sont faites concernant ces incidents, il nous serait utile d’obtenir une copie en français et en anglais des deux lettres d’excuse.

Comme l’ont souligné un peu plus tôt cette semaine les 13 chefs des Églises chrétiennes à Jérusalem, «la violence qui s’est intensifiée au cours des derniers mois ne cessera que lorsque les deux parties belligérantes en viendront à respecter les droits de l’autre, tout en reconnaissant la dignité et la valeur de chaque vie humaine, homme, femme et enfant.  Il nous semble que, dans le présent conflit, le respect de la liberté religieuse constitue un moyen approprié de manifester l’importance fondamentale des droits humains.

Tout en vous remerciant, Excellence, de bien vouloir faire part de nos vives inquiétudes au gouvernement d’Israël à propos des incidents mentionnés ci-dessus et de nous fournir une copie des lettres d’excuse, je vous assure de la prière et du soutien de tous les Catholiques au Canada, afin que cesse le plus rapidement possible la violence qui afflige les Israéliens et les Palestiniens.

Sincèrement,

Mgr Gerald Wiesner, o.m.i.
Évêque de Prince George et
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

cc: M. John Manley, ministre des Affaires étrangères et du Commerce international


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Mardi, 15 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
DP FR Quick
 






FaitesUnDon
Amoris Laetitia Reflection Guide FR

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...