image35.jpg

Le président de la CECC demande au ministre fédéral de la Justice de protéger l'institution du mariage

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Monsieur Martin Cauchon, C.P., député
Ministre de la Justice et Procureur général du Canada
Édifice East Memorial, 4e étage
284, rue Wellington
Ottawa, (Ontario)
K1A 0H8

Monsieur le Ministre,

La Conférence des évêques catholiques du Canada est profondément troublée de la récente décision de la Cour divisionnaire de l'Ontario de changer la définition du mariage pour y inclure les partenaires de même sexe.

Il y a trois ans, les membres de la Chambre des communes confirmaient sans aucune équivoque : « Que de l'avis de la chambre, il est nécessaire, parallèlement au débat public entourant les récentes décisions judiciaires, de confirmer que le mariage est et doit demeurer exclusivement l’union d’un homme et d’une femme, et que le Parlement prendra toutes les mesures voulues, dans les limites de sa compétence, pour préserver au Canada cette définition du mariage. » En accord avec cette résolution, nous vous demandons instamment de porter en appel le jugement de la Cour divisionnaire de l'Ontario.

Le mariage, comme engagement public entre une femme et un homme, possède une signification religieuse profonde pour toutes les confessions religieuses. L’État a également un intérêt fondamental face à une institution sociale qui demeure le lieu où la plupart des enfants sont engendrés et pris en charge et qui, selon les plus récentes statistiques, continue d’être l’environnement le plus stable pour élever une famille. Lors d’une cause jugée par la Cour suprême de la Colombie-Britannique en octobre dernier, Monsieur le juge Pitfield disait que : « L’État a de toute évidence raison d’accorder reconnaissance, préférence et préséance – eu égard à sa nature et à sa spécificité – à ce fondement social et juridique, grâce auquel perdure la société. » (traduction)

Nous vous prions de bien vouloir prendre toutes les mesures nécessaires afin de respecter la conviction profonde de la majorité des Canadiennes et des Canadiens face au mariage entre une femme et un homme, comme étant une institution distincte, enracinée profondément dans notre histoire, notre culture et notre tradition religieuse. Le mariage a une dimension sociale vitale et essentielle pour l’avenir de notre société.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le ministre Cauchon, l’assurance de ma considération distinguée. 

+ Jacques Berthelet, C.S.V.
Évêque de Saint-Jean-Longueuil
Président de la Conférence des
évêques catholiques du Canada


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Lundi, 14 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.