image18.jpg

Message de Noël de Monseigneur Jacques Berthelet, C.S.V., président de la CECC

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Nous entendrons bientôt proclamer: Aujourd’hui, vous est né un Sauveur! J’ai toujours été frappé par cette audacieuse proclamation que la liturgie de la messe de la nuit de Noël nous transmet, dès le chant d’entrée et le verset alléluiatique, pour éclater dans l’évangile: Aujourd’hui vous est né un Sauveur dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur! Cet aujourd’hui représente l’entrée dans l’histoire humaine, en Jésus de Nazareth, de l’éternel engendrement du Fils par le Père: Tu es mon Fils, aujourd’hui je t’ai engendré (He 1, 1-6). Dieu visite son peuple en Jésus de Nazareth. Dieu visite son Peuple aujourd’hui. La liturgie de Noël actualise pour nous l’acte salvifique du Père en Jésus; Noël apparaît ainsi comme la concentration, dans le mystère liturgique, de la visite de Dieu à son peuple. Dieu vient à notre rencontre. L’Esprit envoyé par le Père et le Fils rend possible cette rencontre aujourd’hui. Dieu vient. Il est avec nous. Il est l’Emmanuel.

Celui qui s’offre à nous dans cette rencontre est le Sauveur, le Messie, le Seigneur. Dans l’aujourd’hui de Dieu, il est le Ressuscité jadis né à Bethléem. Il est Sauveur pour nous aujourd’hui. Aujourd’hui plus que jamais peut-être, nous avons besoin d’un Sauveur et d’un Sauveur puissant. Les jeunes, les familles, les peuples en conflit, l’humanité ont besoin d’un Sauveur, faute de quoi ils risquent de se dissoudre dans un enténébrement collectif.

Les centaines de milliers de jeunes qui ont participé à la Journée Mondiale de la Jeunesse nous ont donné une idée de ce que représente une jeunesse touchée par la rencontre avec le Sauveur. Quand Dieu visite ainsi son Peuple, il met en relief l’étonnante ressource d’énergie et l’immense espérance pour l’humanité que représentent des jeunes rassemblés au nom de leur foi et en quête d’une humanité restituée à sa dignité. Nous ne pouvons pas fêter Noël sans penser qu’aujourd’hui le Sauveur a touché le cœur de ces jeunes et qu’ils sont désormais les artisans du monde neuf introduit par la visite de Dieu à son Peuple.

Dieu visite son Peuple aujourd’hui alors que la famille est en danger, que le mariage est menacé comme institution qui assure à la société et à l’Église la réalisation du projet de Dieu pour l’humanité. La famille, le mariage ont besoin d’être sauvés ! La fête de Noël est triste quand la famille ne se réunit pas, quand les divisions tiennent les personnes prostrées dans leur isolement. Le salut est dans la communion des personnes que Dieu rassemble en Lui. La venue de Dieu en notre humanité, l’Alliance que Dieu scelle avec l’humanité, dans le mystère de l’Incarnation et jusque dans le mystère de Pâques, donne son sens plénier à l’union matrimoniale prolongée dans la famille. Il est donc essentiel que les chrétiens d’ici ne se laissent pas séduire par l’apparente évolution que représenterait l’extension du mariage à toute forme d’union entre des personnes. La valeur d’humanité du mariage et de la famille s’en trouverait réduite, le projet de Dieu bafoué. Aujourd’hui, Dieu s’offre à nous, en Jésus, comme Sauveur de la famille et du mariage.

Dieu visite aujourd’hui les peuples en guerre. Il s’offre comme le Dieu de la paix, de la réconciliation, de la communion. L’humanité est menacée dans sa dignité et dans son droit à la paix en raison d’égoïsmes collectifs, d’ambitions politiques et économiques, d’idéologies machiavéliques et de soifs insensées de pouvoir. Dieu s’offre à nous, en Jésus de Nazareth comme le Sauveur des isolements, des haines, des mépris, des suffisances, des déchéances qui enferment les peuples dans la spirale de la violence et de la pauvreté. En visitant son Peuple comme un enfant sans défense, dans l’humilité de la crèche, simplement accueilli par les bergers, il montre au monde le chemin de la joie et de la paix.

Dieu qui visite son Peuple, nous invite à le suivre. Celui qui vient nous entraîne avec lui sur des chemins d’humanité où la paix, la vérité, la justice, l’amour sont les valeurs premières. Noël est une grâce. Noël est aussi une mission que Dieu nous confie: celle de refaire l’humanité à son image. Je prie avec vous pour que le courage nous soit donné de suivre Jésus le Christ, Sauveur, dans cette immense quête d’espérance.


+ Jacques Berthelet, C.S.V.
Évêque de Saint-Jean-Longueuil
Président
Conférence des évêques catholiques du Canada


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Lundi, 14 Août 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.