image45.jpg

Avenir des soins de santé au Canada : Lettre de dirigeants d'Églises au Premier ministre Paul Martin

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Monsieur Paul Martin
Premier ministre du Canada
80, rue Wellington
Ottawa, Ontario
K1A 0A2

Télécopieur : (613) 941-6900


Cher Monsieur le Premier ministre,

Alors que vous assumez maintenant la charge de Premier ministre du Canada, nous désirons vous exprimer, en même temps que nos vœux de Bonne Année, nos plus sincères félicitations. Votre grande responsabilité comporte aussi la possibilité de réaliser un bien immense pour la population du Canada et pour de nombreuses personnes dans le monde. Nous prions Dieu de vous accorder sa bénédiction au moment où vous prenez sur vos épaules ce rôle nouveau et exigeant.

En tant que dirigeants des principales Églises chrétiennes du Canada, nous vous écrivons aujourd’hui au sujet d’une question de la plus haute importance aux yeux des Canadiennes et des Canadiens : l’avenir des soins de santé au Canada. Comme c’est le cas de la majorité de la population, nous avons accueilli avec de grandes attentes et beaucoup d’espoir le rapport de la Commission sur l’avenir des soins de santé au Canada. Il portait avec raison le titre Guidé par nos valeurs, et sa toute première recommandation consistait à « établir un nouveau Pacte canadien sur la santé qui serait l’énoncé concret des valeurs des Canadiens et le principe directeur de notre système de santé financé par l’État » (Rapport Romanow, novembre 2002, p. xxvi). Non seulement les Églises ont-elles exprimé leur accord avec cette orientation, mais nous avons été à l’origine de cette recommandation, en faisant la suggestion à la Commission Romanow dans le témoignage du Réseau œcuménique sur les soins de santé (un projet du Conseil canadien des Églises) au cours d’une audience publique tenue à Ottawa le 28 mai 2002 (veuillez vous reporter à la proposition Une alliance de soins de santé pour tous les Canadiens et Canadiennes).

Nous demeurons convaincus que la voie d’une réforme bénéfique et durable du programme social le plus cher aux Canadiens et Canadiennes passe par l’établissement d’une vision commune qui reflète les valeurs et les priorités de la population canadienne, à savoir l’équité, la responsabilité collective, la compassion et la bienveillance. Entreprendre une démarche menant à l’élaboration et à l’adoption d’un pacte sur la santé constituerait un important soutien à cet effort de réforme.

Voilà pourquoi, Monsieur le Premier ministre, nous vous demandons de donner à votre ministre de la Santé l’instruction d’engager immédiatement un processus d’adoption d’une Alliance de soins de santé pour tous les Canadiens et Canadiennes qui exprimerait clairement les valeurs et les objectifs de notre système de soins de santé et servirait comme corps de principes directeurs devant guider les décideurs politiques, les gestionnaires des services de santé et les fournisseurs de soins de santé dans leur effort d’améliorer la prestation des soins de santé dans notre pays.

Nous nous réjouissons que le Conseil de la santé ait finalement été institué. Nous pensons également qu’une Alliance de soins de santé pour tous les Canadiens et Canadiennes renforcerait le mandat du Conseil de la santé et devrait le guider. Nous vous prions donc instamment d’enjoindre à votre ministre de la Santé de déposer un projet d’Alliance dès la première réunion du Conseil et d’insister pour que le Conseil engage une démarche menant à une Alliance de soins de santé pour tous les Canadiens et Canadiennes.

Nous avons bon espoir que le Conseil de la santé disposera d’un mandat marqué par la transparence et qu’il consultera régulièrement le public canadien sur les valeurs qui doivent sous-tendre la prestation des soins de santé, de même que sur ses politiques et ses programmes.

Monsieur Martin, la récente célébration de la naissance du Christ a permis à de nombreuses familles et communautés canadiennes de faire une pause et de méditer sur comment d’un humble commencement est sortie une grande bénédiction pour le monde. Peut-être l’arrivée de la nouvelle année marque-t-elle le moment le plus approprié pour votre gouvernement de donner vie à un processus, participatif et fondé sur les valeurs, de réforme des soins de santé au Canada en établissant un Conseil de la santé et une Alliance de soins de santé pour tous les Canadiens et Canadiennes. Les membres du Réseau œcuménique des soins de santé se mettent à votre disposition et à celle de votre personnel pour discuter plus à fond de ces propositions à un moment de votre convenance.

Nous vous souhaitons, Monsieur le Premier ministre, à vous-même, à votre famille et à vos collaboratrices et collaborateurs, d’abondantes bénédictions tout au long de l’année 2004.

Sincèrement vôtre,


+ Brendan M. O’Brien
Archevêque de St. John’s
Président
Conférence des évêques catholiques du Canada

Le Très Rév. Michael Peers
Primat
L’Église anglicane du Canada

Rev. Raymond Schultz
L’évêque nationale
L’Église évangélique luthérienne au Canada

Le Rév. P. Alex McDonald
Moderateur, 129eme assemblée générale
L’Église presbytérienne au Canada

Le Très Rév. Peter Short
Moderateur
L’Église unie du Canada


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Jeudi, 27 Juillet 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...