image5.jpg

Crise humanitaire au Soudan : Lettre de Mgr Blaise Morand au ministre fédéral des Affaires étrangères

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon
L’Honorable Bill Graham
Ministre des Affaires étrangères et du Commerce international
Chambre des Communes
Ottawa, ON
K1A 0A6


Monsieur le Ministre,

Par la présente, nous unissons notre voix à celles d’un nombre croissant de Canadiennes et de Canadiens qui sont préoccupés par la situation des droits de la personne et la crise humanitaire au Soudan. Ce n’est pas la première fois que les évêques du Canada vous écrivent à ce propos, mais nous le faisons de nouveau aujourd’hui, plus convaincus que jamais, de l’urgence de la situation car les Nations Unies parlent, à propos de la région occidentale du Darfour, de la crise humanitaire la plus grave à l’heure actuelle dans le monde. On n’arrive pas à imaginer la tragédie humaine qui se profile derrière le chiffre de plus d’un million de personnes contraintes par la violence de quitter leur foyer.

Nous sommes conscients que se profilent quelques signes d’espoir pour le Soudan dans les rapports publiés au lendemain de la récente visite de la Sénatrice Mobina Jaffer, ainsi que dans l’annonce de la signature d’un cessez-le-feu permanent et d’une paix complète au Soudan méridional. Cet accord, toutefois, n’affecte pas les populations de la région du Darfour. Pour apporter une solution à cette crise, nous nous joignons aux organismes qui, sous l’impulsion de KAIROS – Initiatives œcuméniques canadiennes pour la justice – pressaient votre gouvernement, plus tôt ce mois-ci, d’appuyer les mesures suivantes:
  1. Stopper les violations répétées des droits humains et les infractions au droit humanitaire international commises par l’armée soudanaise et les milices qui lui sont inféodées;
  2. Arrêter les bombardements aériens systématiques et frappant au hazard, ainsi que les attaques terrestres des forces soudanaises contre des civils sans armes;
  3. Mettre un terme aux attaques perpétrées par les milices contre des populations civiles, à coups de meurtres, de viols, de pillages, d’incendies et de tortures, outrages qui ont pour but de disperser la population et de soumettre des régions entières du pays à une épuration ethnique;
  4. Dissoudre au Darfour la milice Janjaweed, accusée de conflits ethniques;
  5. Autoriser immédiatement les organismes humanitaires et les observateurs internationaux des droits humains à se rendre dans toutes les zones de conflit; et
  6. Relâcher tous les prisonniers d’opinion.

Monsieur le Ministre, nous espérons également que le Canada fera tout son possible pour appuyer financièrement les efforts entrepris au niveau international pour atténuer les souffrances des personnes déplacées à l’intérieur du Soudan comme celles des réfugiés qui ont dû fuir au Tchad voisin.

Tout en souhaitant voir le Canada exercer son leadership pour la résolution de cette grave crise, nous offrons nos prières pour l’instauration d’une paix véritablement juste.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes meilleurs sentiments en Notre Seigneur,


+Mgr Blaise Morand
Évêque de Prince-Albert
Président du
Comité des droits humains


Source : Sylvain Salvas
Directeur du Service des communications
Conférence des évêques catholiques du Canada
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Tél. : (613) 241-9461
Téléc. : (613) 241-9048

 

Mise à jour le Jeudi, 27 Juillet 2006  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk4

Dans les paroisses au Canada les messes sont célébrées dans au moins 37 langues.