image3.jpg

Mise à jour concernant la nouvelle traduction anglaise du Missel romain en usage au Canada

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Ces derniers temps, des questions ont été posées au Secrétariat général et à l’Office national de liturgie du Secteur anglais de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) au sujet du texte anglais de la troisième édition révisée du Missel romain à l’usage au Canada.

Ces questions faisaient suite à un récent communiqué de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB) annonçant qu’elle avait obtenu la recognitio du Saint-Siège pour le texte anglais à l’usage des États-Unis. Par ailleurs, en publiant le texte du Missel pour les diocèses américains tel qu’il a été approuvé, la USCCB a annoncé que cette nouvelle traduction entre en vigueur aux États-Unis le premier dimanche de l’Avent, 27 novembre 2011. Cette date de mise en œuvre a été arrêtée afin de donner aux éditeurs américains le temps d’imprimer et de publier le texte, tout en permettant, en même temps, aux diocèses et paroisses américains de préparer les catholiques aux changements de la nouvelle édition du Missel.

La CECC souhaite rappeler aux catholiques de notre pays que la Conférence des évêques catholiques des États-Unis est l’une des onze conférences épiscopales anglophones du monde. Chaque conférence épiscopale travaille à préparer son propre texte du Missel. Une fois que les évêques de cette Conférence ont dûment approuvé, par un vote canonique, le texte proposé, celui-ci est envoyé à la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des Sacrements, accompagné de toutes autres adaptations requises par les évêques de cette Conférence. Chaque Conférence doit alors attendre de recevoir la recognitio de la Congrégation avant de publier le Missel et de choisir une date pour sa mise en application dans son propre pays.

La CECC a maintenant reçu la recognitio pour les textes standards de la version anglaise du Missel romain qui sera utilisé par tous les autres pays de langue anglaise, mais n’a pas reçu la recognitio pour les adaptations, ni pour le calendrier liturgique propre à l’usage des diocèses du Canada.  Cependant, la recognitio reçue par les États-Unis comprenait les décisions de la Congrégation sur les adaptations et le calendrier liturgique demandés par ce pays.  Les évêques du Canada ne peuvent pas choisir une date pour l’entrée en vigueur de leur version anglaise de l’édition révisée du Missel romain tant qu’ils n’ont pas reçu tous les textes approuvés à l’usage du Canada, y compris les adaptations,  ni tant que le délai nécessaire à l’impression et à la publication du Missel canadien n’a pas été déterminé. De plus, la CECC n’a pas pour usage de publier par anticipation des traductions liturgiques avant que les livres liturgiques officiels n’aient été publiés.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Missel, les évêques du Canada publieront également une documentation catéchétique en vue d’aider les Catholiques canadiens à se préparer à la nouvelle traduction. Cette documentation sera réalisée par la Commission du Secteur anglais pour la liturgie et les sacrements de la CECC, avec l’aide de l’Office national de liturgie du Secteur anglais. Toutefois, elle ne pourra être finalisée que lorsque le texte du Missel, le calendrier liturgique et les adaptations approuvés à l’usage du Canada auront été reçus.

Mgr Patrick Powers, P.H.
Secrétaire général

Mise à jour le Mardi, 07 Septembre 2010  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...