images40.jpg

Déclaration de la CECC sur la canonisation du Frère André

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

La déclaration suivante a été prononcée par la Conférence des évêques catholiques du Canada à la suite de la canonisation du Saint Frère André, le 17 octobre 2010.

(Mgr) Patrick Powers, P.H.
Secrétaire général

L’Église du Canada se réjouit de ce que l’un des siens, Frère André Bessette (1845-1937), membre laïque de la Congrégation de Sainte-Croix, ait été proclamé aujourd’hui Saint Frère André. C’était un homme humble, voué au service des pauvres et des démunis de la société montréalaise du début du vingtième siècle. Son témoignage est particulièrement important pour la société contemporaine alors que tant de personnes, d’un bout à l’autre du Canada, luttent soit pour obtenir du travail et améliorer leurs conditions de vie, soit pour avoir un peu de réconfort dans leurs souffrances physiques, affectives, psychologiques ou spirituelles et recouvrer le sens de leur dignité humaine.

Saint Frère André a aidé bien des gens à retrouver la guérison et l’espoir; les évêques catholiques du Canada demandent à l’Esprit Saint de susciter parmi nous nombre de femmes et d’hommes généreux qui, comme lui, apportent du réconfort aux personnes qui souffrent et de l’espérance à celles qui sont seules et vulnérables. Les évêques prient aussi pour que l’exemple de Saint Frère André aide les jeunes et toute la société à mieux comprendre et apprécier les possibilités exceptionnelles de générosité, de don de soi et de sainteté qu’offrent le service et le dévouement dans la vie religieuse.

Saint Frère André illustre admirablement la façon dont les pauvres, les personnes sans instruction et les moins en vue de nos collectivités peuvent devenir de puissants vecteurs de foi et de bonté dans notre Église et notre société. Si peu importante ou si insignifiante que puisse paraître notre vie, si nombreux que soient les obstacles à affronter, Dieu peut faire de chacune et chacun de nous un témoin extraordinaire de foi en lui et à de charité envers le prochain.

Saint Frère André, priez pour nous.

Le 18 octobre 2010


Liens utiles:

Notes d’allocution de Mgr Pierre Morissette, Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada, lors de la réception au Collège pontifical canadien, à Rome, suivant la canonisation du Saint Frère André, le 17 octobre 2010

Bienvenue du Ministre des Affaires étrangères, M. Lawrence Cannon à la Résidence de l’Ambassadeur du Canada près le Saint-Siège, le 17 octobre 2010

L’Église du Canada se réjouit de ce que l’un des siens, Frère André Bessette (1845-1937), membre laïque de la Congrégation de Sainte-Croix, ait été proclamé aujourd’hui Saint Frère André. C’était un homme humble, voué au service des pauvres et des démunis de la société montréalaise du début du vingtième siècle. Son témoignage est particulièrement important pour la société contemporaine alors que tant de personnes, d’un bout à l’autre du Canada, luttent soit pour obtenir du travail et améliorer leurs conditions de vie, soit pour avoir un peu de réconfort dans leurs souffrances physiques, affectives, psychologiques ou spirituelles et recouvrer le sens de leur dignité humaine.

Saint Frère André a aidé bien des gens à retrouver la guérison et l’espoir; les évêques catholiques du Canada demandent à l’Esprit Saint de susciter parmi nous nombre de femmes et d’hommes généreux qui, comme lui, apportent du réconfort aux personnes qui souffrent et de l’espérance à celles qui sont seules et vulnérables. Les évêques prient aussi pour que l’exemple de Saint Frère André aide les jeunes et toute la société à mieux comprendre et apprécier les possibilités exceptionnelles de générosité, de don de soi et de sainteté qu’offrent le service et le dévouement dans la vie religieuse.

Saint Frère André illustre admirablement la façon dont les pauvres, les personnes sans instruction et les moins en vue de nos collectivités peuvent devenir de puissants vecteurs de foi et de bonté dans notre Église et notre société. Si peu importante ou si insignifiante que puisse paraître notre vie, si nombreux que soient les obstacles à affronter, Dieu peut faire de chacune et chacun de nous un témoin extraordinaire de foi en lui et à de charité envers le prochain.

Saint Frère André, priez pour nous.

Le 18 octobre 2010

Mise à jour le Lundi, 03 Février 2014  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.