images39.jpg

Message de Noël 2010

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

Les anges chantaient la paix dans la nuit de Noël. La paix, les prophètes l’avaient promise et, chaque fois que nous célébrons l’Eucharistie, nous la proclamons de nouveau et nous nous l’offrons les uns aux autres. L’absence de conflit importe mais la paix du Christ est beaucoup plus que l’absence de guerre ou de violence. Le silence et la tranquillité sont indispensables à notre bien-être mais la paix du Christ n’est pas que silence et tranquillité. La paix qu’offre le Christ inaugure de nouveaux rapports d’unité et d’harmonie avec tout ce qui existe: entre Dieu et l’humanité, le ciel et la terre, la nature et la société, entre des frères et sœurs, parfois très éloignés.

La paix accompagne toujours la justice salvatrice de Dieu. Le Seigneur qui « conduit nos pas au chemin de la paix » (Luc 1,79) est Celui qui disperse les superbes, renverse les puissants de leur trône et renvoie les riches les mains vides, qui élève les humbles et comble de biens les affamés (Luc 1,51-53). Et le messager béni qui annonce la paix, le porteur de bonne nouvelle qui annonce le salut (Isaïe 52,7), c’est le Serviteur souffrant, « abandonné de tous, homme de douleurs » (Isaïe 53,3).

C’est pourquoi le disciple du Christ aspire à servir, quitte à s’en trouver déçu et blessé. Le lendemain de Noël, on fête saint Étienne, le diacre qui fut le premier martyr chrétien. Le massacre des Saints Innocents a eu lieu sur l’ordre d’Hérode, en conséquence de la naissance de Jésus. Les joies et les merveilles de Noël couvrent la détresse de l’humanité et en même temps font grandir l’espérance, fruit de la sollicitude et de la compassion.

En célébrant Noël cette année, puissions-nous renouveler notre soif de justice et notre désir de compassion. Consacrons-nous de nouveau à notre mission d’artisans de paix, de serviteurs souffrants avec le Christ. Car tel fut bien le signe d’humilité et de vulnérabilité donné aux bergers en la première nuit de Noël : « vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire ».

Que la paix du Christ soit avec nous tous à Noël.

 

† Pierre Morissette
Évêque de Saint-Jérôme
Président
Conférence des évêques catholiques du Canada

Mise à jour le Lundi, 19 Décembre 2011  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcanada fr quicklink
DP FR Quick






FaitesUnDon
WMOF2018-Dublin-Ireland
Amoris Laetitia Reflection Guide FR
wydcanada fr logo
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk2

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.

Selon Statistiques Canada le nombre de catholiques atteint presque 13 millions ou 44 pour cent de la population totale du pays.