image47.jpg

Déclaration de la Conférence des évêques catholiques du Canada sur le jugement de la Cour suprême du Canada du 22 décembre 2010 dans la cause Procureur général du Canada contre Procureur général du Québec

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

La Conférence des évêques catholiques du Canada est préoccupée par la décision majoritaire de la Cour suprême du Canada du 22 décembre 2010 qui a déclaré inconstitutionnelles un certain nombre de dispositions de l’actuelle Loi sur la procréation assistée.  Les résultats de cette décision ne sont pas encore parfaitement clairs, mais il semble que la procréation humaine risque d’être considérée de plus en plus comme une simple affaire de santé et de sécurité individuelle, plutôt que d’être traitée comme une importante question éthique.  Les évêques catholiques du Canada estiment qu’on doit toujours prendre en considération les facteurs fondamentaux que constituent le respect et la protection de l’embryon humain.
 
Dans son rapport de 1993, la Commission royale sur les nouvelles technologies de reproduction avait reconnu que « la recherche, le développement et l’utilisation des nouvelles technologies de reproduction soulèvent des préoccupations nationales qui concernent toutes les institutions et opinions sociales, éthiques, juridiques, médicales, économiques et autres ».
 
Dans un mémoire conjoint, déposé dans cette affaire en avril 2009 devant la Cour suprême du Canada, la Conférence des évêques catholiques du Canada  et l’Alliance évangélique du Canada ont fait valoir les arguments suivants :

  1. La procréation humaine assistée ne se limite pas seulement à une question de soins de santé mais constitue une question très profonde qui touche au bien commun, au caractère sacré de la vie humaine et à la protection des plus vulnérables ;
  2. la biotechnologie soulève de vastes questions morales, éthiques et sociales qu’il  importe de contrôler dans l’intérêt public ;
  3. la biotechnologie contient un lourd potentiel pouvant conduire à dévaluer la nature  humaine et à miner les fondements de la dignité humaine.

En janvier 2011, la CECC rendra publique une analyse de la décision de la Cour suprême du 22 décembre 2010.

Puissent les célébrations de la nativité de Jésus nous encourager tous à protéger le caractère merveilleux et la dignité de chaque vie humaine et de toute vie humaine.

Mise à jour le Lundi, 10 Janvier 2011  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
gendron noel 2017

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk5

Les couleurs du site web représentent les symboles héraldiques officiels des évêques. La couleur verte correspond au "chapeau de sinople" (chapeau ecclésiastique) et aux six glands (de chaque côté) qui forment les tenants et le cimier des armoiries de chaque évêque tandis que l'or représente la croix processionnelle. Plus d'info...