images39.jpg

Déclaration de la CECC concernant l'appel de la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique sur le suicide assisté

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

La Conférence des évêques catholiques du Canada se réjouit de la décision du gouvernement du Canada d’interjeter appel de l’application de tous les aspects de la décision rendue le 15 juin dernier par la Cour suprême de la Colombie-Britannique concernant le suicide assisté. Nous sommes d’accord avec l’honorable Robert Nicholson, ministre de la Justice du Canada, qui déclare que « les lois encadrant l’euthanasie et le suicide assisté existent pour protéger tous les Canadiens, y compris les personnes les plus vulnérables, telles que les personnes âgées, malades ou handicapées ».

Dans une déclaration émise le 18 juin 2012, Mgr Richard W. Smith, archevêque d’Edmonton et président de la CECC, a souligné l’importance de respecter le don de la vie, à compter de sa conception jusqu’à sa mort naturelle. Il nous a rappelé que « nous sommes les intendants et non les propriétaires de la vie que Dieu nous a confiée. Nous n’en disposons pas. » (cf. Catéchisme de l’Église catholique, no 2280).

La CECC continuera de suivre de près cette question et d’apporter son point de vue au cours de l’évolution du dossier.

Mise à jour le Lundi, 16 Juillet 2012  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
DP FR Quick
 






FaitesUnDon
Amoris Laetitia Reflection Guide FR

PrayerWeek_FR
2018WeekofLifeandFamily FR
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk3

Le diocèse le plus ancien au Canada est l’archidiocèse de Québec, établi en 1674. Monseigneur François de  Laval fut le premier évêque.