image36.jpg

Message pour la Semaine sainte et Pâques 2015 du Président de la CECC

smaller text tool iconmedium text tool iconlarger text tool icon

cecccccb« Choisissez la vie! » C'est Dieu qui supplie son peuple, et cette supplication retentit dans nos églises depuis la première semaine du Carême quand furent proclamées ces quelques lignes du livre du Deutéronome (30,19). N'est-il pas étonnant d'entendre Dieu plaider avec son peuple, le supplier, l'implorer de faire ce choix? Peut-être Dieu doit-il plaider avec nous parce que le choix n'est ni évident ni facile. Mais ce choix, il est toujours crucial.

L'adjectif « crucial » vient du latin crux, qui veut dire « croix ». On dit qu'un choix est crucial quand nous nous trouvons à la croisée des chemins, face à la Croix de Jésus. Le Crucifié nous invite à supporter les souffrances les uns des autres, à demeurer patients et vigilants ensemble dans la nuit, à écouter le battement de la vie jusque dans la mort. Lorsque des chrétiennes et des chrétiens entrent au tombeau avec Jésus, ce n'est pas pour choisir la mort, mais pour témoigner de l'amour et de l'espérance alors même que les signes de vie vacillent et se font imperceptibles. Nous n'avons pas pour mission de rouler la pierre pour refermer le tombeau, mais avec Celui qui nous précède, d'inviter le monde à s'ouvrir à la lumière et à la vie.

Tels sont les choix cruciaux que nous sommes appelés à faire. Offrir amour et encouragement aux mourants, afin qu'ils fassent partie du tissu communautaire et du réseau de sollicitude qui s'étendent au-delà de la mort. Porter les douleurs de l'existence avec ceux et celles qui luttent contre diverses formes de dépendance, en leur offrant réconfort et assurance aux heures de solitude et d'angoisse. Reconnaître nos erreurs et nos limites alors que nous cheminons avec des criminels, confiant que chaque personne peut un jour être guérie et par le fait même en guider une autre vers la guérison. Accepter nos peurs et nos vulnérabilités face à la violence quand nous cherchons à sortir de l'injustice et de l'exploitation. Bâtir des ponts et promouvoir le respect de chacun en insistant sur la dignité de la vie et de la communauté humaines.

Jésus ressuscité souffle sur les disciples et leur offre la paix. Avec lui, nous aussi insufflons la vie à nos relations, à nos collectivités, à notre travail et à notre monde. L'Esprit de paix et de joie que nous offrons ne préfère pas la mort. Invités, poussés par lui, nous recherchons et protégeons la vie. Le Christ ressuscité est avec nous : dans le sein maternel, au chevet du mourant, dans les champs et les demeures de nos Galilées, et plus loin encore. L'amour que Dieu nous appelle à offrir est plus fort que la mort; la vie que nous partageons s'étend plus profondément et beaucoup plus loin que le tombeau.

« Choisissez la vie! » C'est le choix « crucial » que chacun de nous doit prendre. De ce choix montent tous les Alléluias! Car dans le Christ, notre espérance est vivante. Il est ressuscité. Oui, vraiment ressuscité.

+ Paul-André Durocher
Archevêque de Gatineau
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

Le 25 mars 2015


Version PDF

 

Mise à jour le Mercredi, 25 Mars 2015  
Le Saint-Siège
Centre canadien d’œcuménisme
Organisme catholique pour la vie et la famille
opm
Sel + Lumière
wydcentral
DP FR Quick 






FaitesUnDon
2018WeekofLifeandFamily FR
2017 Mass FR
Cover Page Unity of Life and Love FR
OCCDP Automne 2017
WMOF2018-Dublin-Ireland
184-940K FR

devp-logo-fr-50e

Logo 500e Reforme
Kit
Euthanasia FR
life-giving-fr
criteria
lespeuplesautochtones
vieetfamille
sexabuse2015fr

dyk1

Monseigneur Vincent Nguyen est devenu le premier évêque canadien originaire de l'Asie orientale. Son arrière grand-père est un martyre vietnamien.